Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 21:22
Ce week end, nous avons fêté avec une bande de potes l'enterrement de vie de garçon d'un ami dans un gîte à la campagne. Ce fut l'occasion de ma première partie live. Certes un peu particulière car il va s'en dire que lors de ce genre de week end, l'alcool n'est pas bu qu'avec modération. En fait, sur 2 jours, cela ressemble à un apéro perpétuel ; un verre à la main du lever au coucher .....

Et lorsque la partie débute à 23h00, nous sommes déjà tous bien attaqués. Sur les 9 joueurs partants, la moitié ne savent pas vraiment jouer, donc c'est un festival de grand n'importe quoi. Très vite, les 3 ou 4 joueurs aguerris comprennent que c'est pas le soir où il faut tenter un bluff génial au 3 ème degré ......

D'ailleurs, très  vite 2 joueurs s'envoient en l'air avec des middles paires sans même se soucier du kicker. Évidemment, je décide de jouer très tight. Ma première sensation est la difficulté de suivre le jeu avec le post des blindes et les tours de parole. C'est sûr que la 1/2 bouteille de Côtes du Rhône que j'ai incurgité pendant le repas n'aide pas à tout suivre .... Mais, je suis tellement habitué à l'automatisme sur internet que je suis complètement perdu.

Nous ne sommes déjà plus que 4 et je n'ai eu aucun jeu. Je n'ai joué qu'une main et tout le monde s'est immédiatement couché en me charriant .... Évidemment !! De fait, il me reste un tapis ridicule en comparaison des 3 autres qui ont tous au moins doublé. Enfin, je reçois paire de 7 au bouton !! Je relance suivi par la small blind, un joueur très très loose agressif ... encore plus quand il a 2 grammes d'ailleurs ......

Le flop : 5-4-2. J'envoie mon tapis instantanément payé par paire de 4 qui a floppé brelan. 

Et oui, il n'y a pas que sur internet où on prend des bads beats ...............LOL.

Partager cet article

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires