Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 20:51
Notre chèr Patriiiiick (Bruel bien sûr pas Fiori) a lancé le débat sur la réalité ou non des cycles de chance et de malchance dans le Poker. Pour lui, c'est clair que c'est une réalité et il faut en tenir compte dans son jeu. Par exemple, il n'hésite pas à dire - dans ses commentaires du WPT sur Canal + - qu'il faut éviter la confrontation avec tel joueur qui vient de remporter plusieurs coups de suite car il est dans un rush et donc FORCEMENT, on va se casser les dents contre lui. En cas de bad run, il conseille de faire le dos rond, de resserer un maximum le jeu et attendre que le cycle s'inverse.

Alors ? Qu'est ce que c'est ces conneries !! Et oui, d'aucuns se gossent devant une analyse aussi empirique et dénuée de tout fondement cartésien.

Certes, mais qui n'a pas connu ces périodes où quoique l'on fasse, quelque soit les cartes en mains, on perd toutes les confrontations, des 70/30, des 80/20 et j'en passe. A l'inverse, parfois tout nous réussit. Les coins flips tombent de notre coté, on chatte les brelans, on touche la couleur river etc ....

Je met au défi quiquonque de me dire qu'il n'a pas connu ces périodes. Le jeu n'est pas linéaire même si les cartes sont distribuées de façon aléatoire. Jetez 100 fois une pièce en l'air, celle ci ne va tomber exactement une fois pile et la fois suivante face. Non, il y aura peut être 5 fois de suite pile puis 1 fois face puis encore 3 fois de suite pile etc .... et sur le long terme, les piles et les faces vont s'équilibrer. Car à un moment donné, il y aura une série de face importante.

Si on fait le lien au poker, vous allez vivre des périodes où vous perdrez tous vos coins flips (le bad run) et inversement. Mais attention, cela ne veut pas dire que c'est parce que vous venez de subir 5 bad beats de suite que la chance va s'inverser à court terme !

De plus, la confiance (ou l'inverse la déprime) va accentuer ce phénomène de cycle. Vous êtes en pleine déveine depuis une semaine, dès que vous partez all in, vous prenez un bad beat. Vous allez commencer à modifier votre jeu et souvent dans le mauvais sens (par exemple vous n'oserez plus relancer et vous perdez en agressivité).

Bon, vous avez compris, je vais clairement à l'inverse de la tendance d'une majorité de bloggeur qui pense que ces cycles n'existe pas. Pour moi, c'est une réalité incontestable et il faut en tenir compte "raisonnablement". Par exemple, en cas de bad run, ne pas s'acharner, faire des courtes sessions ne dépassant pas une heure en cash game, jouer des plus petits buys en tournoi ou SNG.

Allez, je vous souhaite à tous un bon good  rush .... enfin .... sauf si vous êtes à ma table .
Biz. Raulvolfoni.

Partager cet article

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Stratégie
commenter cet article

commentaires

dissertation editing uk 14/09/2009 10:40

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!! _______________________dissertation editing uk

iplay4you 12/09/2009 09:24

Salut, il est clair que les cycles de chances existent, j'en ai fait l'expérience il y a peu. Il faut vraiment être un maitre zen pour encaisser car parfois cela peut durer des semaines ! En tout cas je suis daccord avec toi et patriiiiiiiicck !!