Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 12:00
Tout va très vite au Poker. La veille, on a l'impression de jouer comme un Dieu, prend garde Phil Ivey !! Le lendemain, on est la pire des quiches. En même temps, c'est ce qui fait le charme de ce jeu et il faut l'accepter.

C'est en cela que le Poker peut être assimilé à un sport. Il demande une force de caractère, du mental, et une remise en question permanente. Au delà de la technique, c'est bien cela qui fait la différence ! En ce qui me concerne, y a encore du boulot .

Pour en revenir à des considérations plus concrètes, j'écrivais sur mon dernier post que tout allait pour le mieux. Et bien aujourd'hui tout va pour le pire.

En cash game, j'ai fait une journée à - 130 $. Le moindre move tenté était voué à l'échec. J'ai paire de Q, il y a un K au flop. J'ai paire K, il y a un A au flop. J'ai paire A, je me fait craquer par paire Q qui fait brelan. Je repère le dernier des fishs, cet idiot me suit all in pour 100 big blindes avec A6 dépareillés mais il bat mon AK.

Alors évidemment, ce cycle de déchatte engendre aussi une dégradation de mon jeu. J'ai distribué les $ à un moment donné où je n'étais plus trop lucide. Enfin bon, rien de dramatique, je reste très largement positif depuis mes débuts sur Pacific (+ 170 $ en 10 jours).



L'apogée (ou pas...) de ce mauvais cycle s'est déroulé hier soir sur le PCA round 6 : j'ai joué 180 mains, j'ai eu en tout et pour tout 8 mains jouables . AKo, 2*AJo, ATs, 2*paire de 8, une paire de 7 et une paire de 6. Point final ! Alors par contre, j'ai reçu 6 fois J6, 6 fois 82 et j'en passe...

Evidemment, la seule solution pour maintenir mon tapis à flot a été le vol des blindes en position. Ca a marché jusqu'à ce que saute ..... quasiment à la bulle. Environ 1200 partants 400 tickets, je termine 450ème.

En fait, le type à ma gauche en a eu marre que je lui vole systématiquement sa blinde. J'ai senti la pression monter petit à petit au travers de l'écran. Si si je vous assure!! Sur le dernier coup, il a pris tout le time et de rage a finit par payer avec Q4o. Il savait bien que j'avais quedalle (en l'occurence 74s) et il ne mettait pas sa qualif en danger en cas de perte de ce coup.

J'en ai encore une boule au ventre de sortir si près de la qualif !


Allez, aujourd'hui je me recentre sur les fondamentaux : confiance, sérieux, zénitude et destackage de fish !!

Biz. raulvolfoni.


PS : le titre du post est un extrait de la très belle chanson "comme un légo" de l'album "Bleu pétrole" de Bashung. Un titre mélodieux et mélancolique comme je les adore ...

Partager cet article

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Lou Papet 29/12/2009 12:48


cet album de bashung et particulierement ce morceau me fracasse
c'est juste sublime

rip !


Rincevent 27/12/2009 11:18



C'est pourquoi j'ai été ému, genre ca me coupe la chique...



Rincevent 24/12/2009 12:29


Tiltman là aussi...
Merci pour le fernand naudin, et bonne ref musicale.
Bref je découvre ton blog qu'aujourd'hui raoul et il y a du potentiel


raulvolfoni 25/12/2009 15:06


Merci pour ton com !!
Tu sais que pour moi Fernand Naudin, c'est LA référence, alors chapeau pour ton blog.
a+.


Serial Dealer 22/12/2009 15:55


On a malheureusement tous connus ces tournois ou on a queue dalle en carte. ou seul le bluff et le vol vous sauve. Mais il faut juste avoir assez de jetons pour ne pas être obligé de pousser toutes
les 2 mains, sinon, on est sur le fil.
Dans ces cas là, j'essaye de garder la tête hors de l'eau et de saisir toutes les perches qui passent. Si je dois sortir, j'essaie juste de ne pas avoir de regrets... 


Gainternet 19/12/2009 13:41


Comme le disait Doyle Brunson, le CG est l'endroit ou il y a le plus d'argent a gagner...


A mon sens, c'est aussi l'endroit ou il y a le plus d'argent à perdre

C'est dangerueux.


:)