Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 09:00

Les dernières nouvelles que j’ai lu de ci-de-là donnent froid dans le dos concernant la santé du poker en France.


Dès le départ l’an dernier, j’avais annoncé une purge drastique sur la floppée d’opérateurs sollicitant un agrément de l’ARJEL. C’est évident que le marché français ne peut absorber une telle concurrence. Pour autant, l’ARJEL distribue à tour de bras les agréments sans aucune réflexion stratégique, des opérateurs se lancent dans la bataille la fleur au fusil …. totalement hallucinant ….


Tu me diras, tant que l’on croyait que l’ARJEL protégeait les joueurs et les fonds déposés sur les sites en ligne, il n’y avait pas grand-chose à redire. Mais depuis le black Friday et la chute de Full Tilt, l’eldorado promis semble se transformer en carnage.


Voici donc un bref résumé de la situation :


1/ Pokerstars, leader du marché mondial et Français, indique réfléchir sérieusement à abandonner le marché français qui est non rentable en l’état actuel de la réglementation. Bluff ou pas, ce type d’annonce n’est pas du tout rassurant.


2/ Full Tilt : le 2ème plus gros site en ligne mondial est actuellement out of control. Ca sent le sapin pour les joueurs qui ont une BR sur ce site - Arjel ou pas même combat.


3/ Everest : des restrictions budgétaires strictes avec la non reconduction du contrat de sponso de Valentin Messina, arrêt du parrainage de l'emission TV 100% poker sur M6.


4/ 888 Poker : un des plus gros sites mondial de jeux a stoppé il y a quelques jours son contrat de sponsoring avec la joueuse Claire Renaut. Le retrait du marché français semble être proche.


5/ 200% poker : fermeture officielle du site après seulement quelques mois d’activité ….


Nous sommes encore au tout début de l’inévitable écrémage. La fin d’année 2011 et l’année 2012 risque d’être une hécatombe pour la bonne moitié des opérateurs. A terme, seuls 4 réseaux – 5 maximum -peuvent se partager le marché. Parmi eux, on retrouvera probablement Pokerstars, Winamax, Everest, Ongame, et un 5ème réseau alternatif genre i-poker. Ces 5 réseaux fédéreront au maximum 10 opérateurs, à comparer avec la vingtaine (25 opérateurs sauf erreur) disposant d’une licence actuellement.


Alors un conseil, cashoutez régulièrement vos gains .

Allez, pour finir sur une note plus sympa, un bon morceau pour s’éclater sur les dancefloors cet été. Vous avez bien sûr reconnu Bob Cestclair avec le titre « Faire l’amour à côté de Chatou » (qui est une charmante bourgade des Hauts de Seine pour ceux qui connaissent pas).

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

carte poker 12/08/2011 11:53



Super article et super blog.


Sofyfy