Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 07:00

 

Petit rappel pour ceux qui ont pas suivi le dernier billet : le challenge consiste à déposer 250 € sur Everest Poker et de jouer tous les jours Full Bankroll pendant 7 jours avec l'objectif de pas se broker et accessoirement de finir avec une BR de 600 € bonus compris.

 

  Mardi DAY 4/7 :

 

Pas de défi ce soir. Mais un beau programme : King 5 avec les Small Balloches  + Tchat avec Rincevent, Kof et Sharkfisher + Match de l'équipe de France à la téloche.

 

Concentration maximale pour la Win. Le début du tournoi se passe bien et je reste longtemps au niveau de l'average en montant régulièrement jusque 4000 (1500 jetons de départ). Toutefois, la structure Turbo me rattrappe et je ne peux être que spectateur des tapis qui volent quasiment à chaque main sur ma table. Pendant ce temps, je compte les poubelles que je reçois. T4 / 72 / J3 / 95 ............

 

Alors que mon tapis représente un M de 2, je reçois une série de petite paire. Les coins flips s'enchainent, un coup gagné, un coup perdu. Je progresse pas vraiment. Je finirais finalement par m'écraser sur AA avec une pauvre paire de 8. Out 396ème.

 

L'équipe des SBO a fait plutôt pâle figure puisqu'avec 562 points, nous sommes classés 516ème sur environ 2000 équipes.

 

Quelle dommage d'avoir retenu une structure Turbo pour ce championnat. Nous assistons finalement à un concours de chatte, la meilleure des preuves étant que D8 est arrivé à lui seul à qualifier son équipe. C'est quand même un signe qui trompe pas. Non ?

 

A demain pour la suite du défi !

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:00

Salut la Compagnie

 

Petit rappel pour ceux qui ont pas suivi le dernier billet : le challenge consiste à déposer 250 € sur Everest Poker et de jouer tous les jours Full Bankroll pendant 7 jours avec l'objectif de pas se broker et accessoirement de finir avec une BR de 600 € bonus compris.

 

Lundi DAY 3/7 :

 

BR début de session : 326 € 

 

2ème journée horrible. J'ai pris la misère en encaissant des bads beats de bas étage.

 

Combiné à une absence totale de jeu, j'ai ramé comme un galérien pour éviter le tilt et essayer de grapiller quelques €uros par ci par là. Mais rien à faire, quand Dame Variance a décidé de vous en mettre plein la vue, compliqué de lutter.

 

Et pourtant ma table de NL100 était assez incoyable avec 2 phénomènes totalements stupéfiants. Pour donner un exemple du niveau, un des gars a payé un tapis au flop pour 60 € avec hauteur Dix et sans tirage.............. on peut même pas lui donner des circonstances atténuantes, genre miss click, parce qu'il a répété ce genre de moves régulièrement.

 

Bref, alors que je ferme petit à petit toutes les tables, je joue ma dernière main sur la table NL100 justement. Je reçois AKo UTG. Relance classique 3,5BB payé par les 2 Déglingos. Flop excellent  AQ6 rainbow. Je check pour piéger car je sais qu'ils vont vouloir voler le coup. Ca loupe pas, M Chef Déglingo envoie hauteur pot. Je lui retourne un check raise à tapis qui le fait à peine sourciller puisqu'il paye dans l'instant avec Q2 de carreaux. Turn carreaux, river carreaux. Et hop, un pot de 130 € envolé sur une couleur back door. 

 

Jusqu'à la dernière main de la session , j'aurais bu le calice jusqu'à la lie...........

 

Bilan -93 / Bankroll : 233 €

 

A demain ..........

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 21:59

Et ouais, t'as vu !! Quand Raulvolfoni se lance dans un challenge, c'est pas un truc de chochotte . Je suis parti samedi dans un challenge de déglingo avec un objectif de fou furieux. Rien que ça

 

Bon, j'ai pas complètement pété les plombs non plus. Le challenge consiste à déposer 250 € sur Everest Poker et de jouer tous les jours Full Bankroll pendant 7 jours avec l'objectif de .............

 

ben de pas se broker pour commencer et accessoirement de finir avec une BR de 600 € bonus compris.

 

L'idée est d'ouvrir 6 tables en simultané en mixant NL25, NL50 et NL100. Il faut quand même que je vous prévienne que je vais pas jouer 15 heures par jour. J'ai un boulot, une femme et 2 mioches à gérer au passage.......

 

 

La genèse de ce challenge est que j'ai découvert vendredi dernier que le délai pour clearer le bonus de bienvenue  d'Everest Poker expirait le 10 septembre . Et ouais, Everest m'a bien piégé puisque le bonus qui n'a une durée de validité que d'un mois démarre à création du compte et non au premier versement.

 

Or, j'ai créé mon compte pour le championnat blogueur organisé par Xewod le 11 août. J'ai envoyé un mail au support d'Everest mais ils ne veulent rien entendre. Fin du bonus 10 septembre en ce qui me concerne. A savoir que le bonus se débloque sans aucun palier au prorata des points acquis sur chaque table - dès qu'on ferme la table, le bonus est directement versé sur le compte.

 

Allez, on rentre tout de suite dans le vif du sujet et je vous tiens au courant par un billet quotidien de l'évolution de la BR. Le challenge a démarré le :

 

samedi 4 septembre DAY 1/7 :

 

Découverte du multitable sur la room Everest. Pas le top (on pouvait s'y attendre), le logiciel n'est pas adapté au multitable et jouer sur 6 tables est déjà proche de l'exploit. Mais alors par contre quelle surprise . Avec Winamax, je pensais être sur la room la plus fishy du net mais grosse erreur. WAOUW, ici les joueurs battent tous les records. Même en NL100, je suis resté sur le cul par les moves non pas de quelques joueurs mais de la majorité de la table.

 

J'en profite un max et je fais le vide autour de moi en destackant à tout va. Une première journée excellente puisque je termine avec 255 € de gains. Bankroll : 505 €.

 

 

dimanche 5 septembre DAY 2/7 :

 

A la troisième main jouée, je destacke mon adversaire et gagne 50 €. J'ai comme un sentiment d'euphorie qui m'envahie . Malheureusement, la suite sera proche de la catastrophe, et je perds une grosse partie de mes gains de la veille. Je me fais bluffer plusieurs fois sur des gros pots où je jète mon over paire  sur un over bet. Putain d'over. Je prends aussi plusieurs sets up dans les gencives. Bref, tout me souriait samedi, rien ne va dimanche.

 

Bilan de la journée : -179. Bankroll : 326 €

 

 

Allez hop, pas de temps à perdre, j'y retourne A demain.....

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 18:44

Bilan mitigé, entre gris clair et gris foncé...

 

On Line : comme presque toujours juste après un cash out , je prends dans la tronche un bon bad run en début de mois. Les vacances arrivent alors à point nommé pour un break total. Le retour sur les tables sera de toute beauté grâce à ce type de session :

 

Capture-copie-1.PNG

 

Mais aussi avec de 2 beaux résultats en MTT m'apportant 420 € de gains. Si on ajoute à cela 200 € de bonus débloqué, le bilan Août est bon : +782 €

 

 

 

En live : alors là, j'ai pris une énorme bûche en pleine tête. J'avais un peu de temps libre début août et, j'ai enchaîné les sessions au cercle de l'ACF. Bien mal m'en a pris puisque j'ai craqué tous mes maigres gains Live de l'année - environ 750 € - sur 5 sessions horribles.

 

Bluff raté sur des callings station, set up, bad beat : les éléments se sont déchaînés contre moi. J'en arrive à la conclusion que certes le Live est sympa, mais la variance est vraiment trop ENORME :

 

On joue finalement assez peu de mains et on se retrouve très vite embarqué dans des gros pots car les relances standarts pre flop sont de 6 blindes, parfois jusque 10 blindes. De plus, le jeu est beaucoup plus loose (normal car on voit peu de mains dans une session et on peut pas attendre une premium pour jouer) ce qui augmente encore la variance.

 

Sauf à être un gros rég et passer ses journées à jouer, le résultat en Live sera donc fortement influencé par la Variance.

 

Si je fais un feed back sur mon expérience, je suis even sur l'année après une vingtaine de session Live. Sauf que si j'analyse ce qu'il s'est passé avec la main emblématique du Holdem No Limit la paire d'AS, on pige mieux l'impact de la variance : dans ses 20 sessions Live, je me rappelle avoir eu - au total - 2 paires d'As qui ont été payés à tapis pre flop : les 2 fois craquées, la première fois pour un pot 600 €, la deuxième un pot de 550 €. What else 

 

 

Allez hop, le coup de gueule est passé, la frustration aussi car à cause de ces mauvais résultats Live, j'ai fait une croix sur le deepstack de l'ACF qui a lieu ce week end. Mais c'est partie remise, en octobre, le cercle Parisien nous a concocté un programme de choix : les ACF holdem Series !! Cette fois, j'en serais !!!

 

Capture-copie-2.PNG

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 00:02

J'annonce direct, post sans grand intérêt mais besoin d'écrire sur mes malheurs pokéristiques. Depuis début août, je morfle grave à la fois en live et on line. Bouhhhhh, je suis le plus malchanceux de la terre, c'est trop injuste .

 

Pour vous rendre compte à quel point je suis marabouté par une force obscure, je prends juste l'exemple des over-paires.

 

On line, voilà 4 fois de suite que je me retrouve dans la configuration KK vs AA. Les 4 fois perdus évidemment.

 

A l'inverse, lorsque j'ai paire d'As, ca fait belle lurette que je n'ai pas bénéficié de ce genre de confrontations favorables. Je dois la plupart du temps me contenter de ramasser les blindes. Et quand j'ai de la résistance post flop, c'est que Vilain a touché son set.

 

En live, pas mieux. Comme écrit sur mon  dernier CR live  " Up and Down à l'ACF " j'ai eu droit à ma traditionnelle  confrontation KK vs AA.

 

Et aujourd'hui, je me fais une petite session à l'ACF. Table de 100, je cave 300. Au bout d'une demi-heure de jeu, je reçois les AS en position UTG. La table est très aggressive et je prends donc l'option de limper sournoisement. Un joueur relance à 12 suivi 3 fois. La grosse blinde sur-relance 70. J'ai le palpitant qui s'affole trop content d'avoir réussi ma feinte. Je 4bet tout ce beau monde 150. Ca folde jusqu'à la grosse blinde qui me 5bet tapis pour 250 avec les ...........Dames. Vous avez deviné, Boum une Q à la turn et je me fais enfumer un pot 550. Le gars me dira qu'il ne folde jamais pre flop QQ+.........

 

Bref, même si j'arriverais à revenir un peu dans la partie, je terminerai quand même à  -110.

 

 

Encore 2 sessions live à l'ACF programmée cette semaine, puis c'est le départ en vacances loin - très loin du poker !!!!

 

 

Et j'annonce, quand cette P..ain de variance va s'inverser en ma faveur, ca va faire mal aux yeux  !!!!!!!!

 

Allez, j'avais prévenu, post pas très intéressant mais ca me fait du bien de l'avoir écrit.

 

Biz. Rauvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 09:45

Un avant et un après ARJEL avec des conclusions inattendues :

 

L'avant ARJEL : voulant profiter au max des rooms en .COM, j'ai poursuivi sur la NL100 de Pacific Poker jusqu'au 11 juillet. Malheuresement, je me suis mangé un énorme retour de variance et accuse un -647 $ sur ces 11 premiers jours du mois de juillet.

 

 

L'après ARJEL : basculage sur Gagneunmax, mon nouvel aquarium géant. Je suis pas déçu, c'est la fête du slip sur les tables de cash NL50. J'applique une stratégie ultra basique qui suffit pour être gagnant : jeu tight, très peu de bluff, et surtout value à fond . A savoir qu'avec un field aussi faible, il faut être prêt à encaisser des bads beats de l'espace et donc maitriser ses nerfs pour ne pas partir en tilt. Pas toujours évident ça... Bilan de + 1095 € en 3 semaines de grind.  

 

Au total sur le mois, et après conversion en €  + 570 €.

 

 

Par ailleurs, je me suis offert un petit plaisir ces 2 derniers jours avec le tournoi XPERT, un deepstack à 100 € (90+10). J'ai profité d'un overlay de 25% les 2 fois : 15000 € garantis et 115 partants 18 payés. Faut bien s'entraîner un peu sur ce format car comme annoncé sur mon dernier post, je vous confirme ma grosse motivation pour faire le deep-stack de l'ACF début septembre.

 

Alors pour revenir sur le tournoi XPERT de Gagneunmax, là encore des moves de déglingos dans tous les sens. J'ai complètement halluciné, je rappelle quand même qu'il s'agit d'un deepstack avec 20000 jetons, une structure d'augmentation de blinde très lente et un buy de 100 €.

 

1er tournoi vendredi : je double à la première main jouée. Je relance 3,5BB avec AQ. Le flop est Qxx. Je relance pot suivi par 1 joueur. Turn doublette de la Q. Ca part tapis à coups de sur-relances et le type montre Q8o .

 

Ensuite, je profite de la structure pour jouer hyper tight. Une vraie barre de fer. Inutile de prendre des risques car il suffit d'attendre une belle main pour doubler. En l'occurence, je vais tripler sur un coup qui part à tapis pre flop. J'ai KK, et me retrouve contre JJ et 66. Je me retrouve avec 100.000 jetons à l'average à l'approche de la bulle.

 

Peu de temps après, j'ouvre 2,5BB avec QQ et suis relancé à tapis par un short qui a 20.000 jetons. Je paye mais perds face à JTo,  son T de coeur faisant couleur.

 

La bulle éclate à la vitesse de la lumière avec un type qui s'envoit en l'air en 3bettant tapis avec AJo sur un flop Kxx. Waouww .

 

Les blindes érodent mon tapis et je suis le short des 16 derniers survivants. J'envoie mon tapis avec 99 et perds le flip face à AKo. J'empoche 200 soit + 100 en net.

 

 

2ème tournoi samedi : stratégie de la barre de fer, je joue pas un coup pendant la première heure ou presque profitant de la structure. Concentré sur la table, je constate avec effroi les scuds qui volent dans tous les sens. Et vas y que je t'envoie tapis avec KJ sur board Jxx ...... payé par QJ .......Et vas y que je call tapis pour un tirage quinte.......Attends là, je me suis gouré à l'inscription, c'est le freeroll du jour. Non non, c'est juste le début de tournoi (blinde 150-300) d'un deepstack (20000 jetons) à 100 € de buy in.

 

Après 150 clics sur le bouton fold, je reçois AA en début de parole. Il me reste 15.000 jetons et l'average est de 30.000 environ. J'ouvre 3BB (1200), relancé 5000 en milieu de parole et sur-relancé tapis par le blindeur. Du grand classique à la table. Je paye bien sûr et le premier relanceur jète. Les jeux sont dévoilés : AA vs 55. Voilà de quoi revenir à l'average tranquillou bilou. Le board : 763J4.

 

J'en ai ma claque d'écrire "Next" à la fin de mes posts

 

Biz. Raulvolfoni. 

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 23:37

Et voilà, c'est la fin du .COM en ce qui me concerne. Une fin en eau de boudin. Alors que je pensais me faire éjecter par ma room pour cause d'Arjel, finalement je préfère m'auto-exclure (pour ceux que ca intéresse, à ce jour, 888 Poker est toujours accessible aux français). Un terrible retour de variance m'a fait perdre à la fois la confiance dans mon jeu et un bon paquet de dollars. 650 $ en 5 jours. Financièrement rien de dramatique car j'avais fait le plein les 2 mois précédents.

 

Et puis, je me doutais bien qu'à un moment ou un autre j'allais passer à l'encaissement à coups de sets up, mauvaises rencontres ou ventrales river. Ca fait toujours aussi mal par où ca passe. Comme un Bourre pif asséné par Fernand Naudin venant chercher le Grizzli.

 

Ca me donne envie de fredonner sur cet air d'Aznavour en guise d'Adieu au .COM

 

 

 

 

Mais bon, on va pas se laisser démonter. Hop, direction WINAMAX !! Cette room met les moyens pour devenir leader sur le marché français à grand coups de matraquage publicitaire avec la bonne bouille de Patoche. Ca sent l'aquarium géant.

 

On va pas s'enflammer pour autant : opération testage de la room en CG NL50 :

 

Première bonne nouvelle, le traffic est important avec un grand choix de tables. Actuellement à 21h00, 7 tables pleines en Full Ring et 16 tables pleines en Short Handed. La NL100 est aussi bien fournie.

 

2ème critère important : le niveau du field : alors là c'est assez exceptionnel . Du limp à tout va, des moves farfelus, beaucoup de mauvais bluff, des callings stations de partout. Waouw.......

 

Ensuite, la jouabilité du site : la room a fait l'objet de vives critiques à ce sujet, tellement qu'elle en a gagné le surnom de Bugamax. Je m'attendais tellement au pire que, finalement, j'ai été surpris agréablement. On est loin de l'ergonomie d'un Pokerstars ou Fulltilt, mais je n'ai rencontré aucun problème en multitablant 6 tables. Certes, le soft, un peu lent, doit être énervant quand on n'a qu'un tournoi en cours mais ca n'est pas gênant pour multitabler du CG.

 

Question bonus : du classique avec un bonus premier dépôt de 100%. D'après Xewod qui a fait une étude comparative des offres proposées par les rooms  .FR, le clearage de bonus ne doit pas poser de problème pour un joueur de CG. En pratique, cela semble plus compliqué. Il va falloir jouer presque quotidiennement et multitabler la NL50 pour clearer un bonus de 500 €.

 

Enfin dernier critère, le fonctionnement du tracker : grosse déception puisque Poker Tracker semble ne pas fonctionner mais je n'ai pas trop chercher à bidouiller. Peut être des paramétrages à modifier. A voir.

 

 

 

Les débuts sont heureux, comme toujours ou presque : +350 € en 4 petites sessions. J'avoue bien aidé par quelques retournements de situations particulièrement bienvenus. Notamment 2 paires d'AS plutôt mal barrée au Flop :

 

La première vs QT : vilain ouvre 3BB du bouton, je relance pot de la grosse blinde et il paye. Flop TTx. Tout part au milieu et je fais couleur runner runner.

 

La seconde : j'ouvre UTG +1 et suis payé par la petite blinde avec K5s. Flop K5x. Tapis au flop et je gagne grâce à une doublette river.

 

 

Merci, Winamax , voilà une façon agréable de souhaiter la bienvenue à un nouveau joueur .

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 11:36

Juin, c'était le mois de toutes les espérances en cash game après 15 premiers jours exceptionnels.

Juin, ce devait être le mois de l'apothéose avant de plonger dans le grand bain (poissonneux si possible) de l'ARJEL.

 

Finalement, Juin fut le mois de la désillusion, le mois qui annonce la chute (lutte?) finale.

 

Precipice.jpg

 

Joueurs, joueuses, Blogueurs, blogueuses, on vous ment, on vous spolie. Le grand capital - avec à sa tête Pokerstars - a décidé de se gaver sur votre dos, de vous tondre comme un vulgaire mouton, de vous escroquer votre bankroll..... en toute légalité en plus. Pokerstars (le leader du marché) applique un rake en Cash Game de 7%  post flop ... et 2% pre flop, et en tournoi un rake de 13.5%.


 Nous attendions benoîtement que les sites de Pokers en ligne prennent un peu sur eux le prélèvement de l'Etat. C'est bien tout le contraire qui se produit puisque les joueurs se prennent la taxe de l'Etat Français + une sur-marge des rooms en regard de ce qui est pratiqué sur les rooms .COM

 

 

Dans ces conditions, être un joueur de poker gagnant relèvera de l'exploit.

Dans ces conditions, c'est clair que je ferais tout pour ne pas jouer sur des sites en .FR

 

 

Allez sur ce thread du club poker qui organise la rebellion et envoyons des messages aux Poker-rooms pour exprimer notre colère.

 

Nous voulons pratiquer notre passion dans des conditions de jeu décentes, la sodomie c'est pas pour moi !!!!

 

rakerstars.png

 

 

 

Voilà qui est dit. Bon après ça, mon bilan du mois de juin en cash game semble bien dérisoire. Surtout que là encore la désillusion s'est emparée de moi ces derniers temps.

 

Après environ 15 sessions (au 21 juin) et 1800 $ de gains, j'ai cru à un mois de tous les records. Mais le rush allait bien finir par se retourner. Au poker, il faut réussir à admettre que ne pas prendre d'horreur pendant une longue période est une situation tout à fait anormale 

 

Par contre, quand les bads beats commencent à s'enchainer, ca fait toujours aussi mal au cul. Je vous passe le craquage de paire d'As vs 42o qui faire presque figure de classique ces temps ci. Ci dessous, un de mes plus beaux surtout qu'il y a presque 300 $ dans le pot . A savoir, le gus avec AQs bet preflop puis bet pot flop et on part tous les 3 all in à la turn.

 

Sans-titre-1-copie-4.png

 

 

 

Bref, avec la réussite que j'ai eu depuis 1 mois et demi, je vais pas me plaindre et le bilan du mois reste correct : +1280$  même si je suis un peu déçu de ne pas avoir dépassé la barre symbolique des 2000 $.

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

PS : je voulais de nouveau m'excuser auprès de Kof qui a organisé une soirée poker à laquelle je devais participer.... mais je l'ai complètement zappé........ Pas ouvert mes mails depuis 3/4 jours. Un gros bad beat car j'espérais bien le destacker vite fait bien fait . C'est parti remise , j'en suis sûr.

 

A ce propos, lundi après midi direction ACF

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 01:12

La première partie de ce mois de juin continue sur la lancée du fantastique mois de mai. En clair, je run comme un Dieu, ca en deviendrait presque gênant .

 

1530 $ de gains sur ce mois en NL100. C'est sur que - comme dans le coup ci dessous - quand on a la chance de flopper carré et qu'en plus un vilain prend idée de vouloir jouer son tapis post flop avec A2s, c'est tout de suite plus facile.

 

Sans-titre-1-copie-3.png

 

 

Cette foutue Loi ARJEL arrive à un bien mauvais moment, il ne reste plus que quelques jours pour continuer à en profiter avant l'ouverture la fermeture du marché. Après le 28 juin, je ne sais pas ce que sera la NL100 qu'avec des joueurs français, mais ca m'étonnerait que cela soit aussi juteux !

 

En attendant, pourvu que ca dure, j'ai toujours mon fer à cheval accroché au portable, une patte de lapin dans la poche du pantalon, un trèfle à 4 feuilles dans la main et je croise les doigts.

 

 

Horseshoe_lucky_on_door.jpg

Bon, sinon faut pas croire, c'est quand même pas facile tous les jours non plus. J'en chie un peu de me trainer avec ce fer à cheval de 4 kg accroché au portable

 

Et puis, le problème avec un fer à cheval, c'est que c'est compliqué de l'emporter pour jouer en Live. Du coup, voici ce qu'il m'est arrivé lors de ma dernière session à l'ACF : je m'inscris sur la liste d'attente à une table de 100. J'attends 10 minutes lorsque le floor m'appelle pour prendre place à la table.

 

Je vais pour m'installer lorsque que je constate qu'un type a pris la place et s'est installé direct sans demander rien à personne. Bon, je m'enèrve pas, une autre place se libère au même instant sur une autre table. J'y vais, m'assois, joue 2 mains lorsqu'une bronca d'applaudissements jaillit de la table où je devais être initialement. Tout le monde se lève en direction de cette table et .......

 

Vous avez deviné ? Le Jackpot badbeat est tombé, la table se partage 20.000 €  (d'après ce que j'ai compris les 3/4 pour les protagonistes du coup et 1/4 pour les autres joueurs de la table). Véridique. C'était vendredi dernier vers les 19h00. Dègue.

 

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 23:59

Tout peut arriver dans le football !! La preuve, la Suisse a battu l'Espagne hier.

Tout peut arriver dans le football ...... à condition qu'on s'en donne les moyens .

 

L'équipe de France a été à l'image de son entraîneur, laborieuse et pathétique. Que peux t'on en attendre de plus quand cette équipe ne met plus un pied devant l'autre depuis 2 ans ? NADA.

 

 

Heureusement, pendant la mi temps, soit en 15 minutes chrono, j'allume le PC, j'ouvre 4 tables et je gagne 3 caves . Ca remonte un peu le moral .

 

Bon, le premier coup est rock n'roll. J'ouvre UTG +2 avec 99, et 3 vilain payent. Au flop, Bahman au bouton bet pot. Je connais l'oiseau - spécialiste des bluffs pourris - et je sais qu'il va profiter de la position pour voler le coup. Je relance tapis mais un 2ème larron se manifeste et me paye avec ........ un tirage couleur. J'aurais droit à la fin du coup à quelques injures du type "Idiot fish". De la part d'un type qui paye tapis pour un tirage couleur (alors qu'il n'avait engagé que 4$ dans le pot), je prends ca comme un compliment .

 

Sans-titre-1-copie-1.png

 

 

Le 2ème est plus classique avec un floppage de brelan. Preflop, je limpe-call la relance en position de Waikatokitty. Je checke mon brelan, Bahman fidèle à lui même bet pot et c'est surelancé par Waikatokitty. Je paye juste et Bahman aussi. Là, je suis quand même un peu inquiet par la possibilité d'une quinte voire brelan supérieur. La doublette du 9 au turn m'assure quasiment à 100% que je suis devant et je peux value tranquille pour un pot de 325 $.

 

 

Sans-titre-2-copie-8.png

 

 

En fin de soirée après le match, tout en écoutant Pierrot MENES démonter l'équipe de France, un bon retour de variance dans la tronche + un grand n'importe font que je perdrais la moitié de ces gains.

 

 

Biz et VIVA BRAZIL. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article