Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 10:55

Et c'est parti pour le CR de mon + gros tournoi ever. Mais bon, un DSO à l'ACF, je pouvais pas zapper.

 

 

A ma table, une répartition équitable entre ancienne et nouvelle génération. Et contrairement aux idées reçues, les plus déglingos ne sont pas les jeunes pousses aux dents longues mais bien les anciens .....

 

Je peux vous dire que certains se sont bien fait plaisir à coups de 3 barrels bluffs avec hauteur K ...... payé jusqu'au bout par 2ème paire no kicker. Des 4 bet tapis à hauteur de 200 blindes avec paire de 5. On mettra ça sur le dos du metagame mais le jeu Live me fera toujours halluciner .

 

 

Bon et le Raoul dans tout ça . Fort de mes superbes perfs actuels en MTT  - quelque chose comme 2 places payées sur les 50 derniers MTT joués - j'ai décidé de changer de braquet. Jouer la serrure.... enfin la serrure, ce serait plutôt le coffre fort blindage en titane et acier trempé. Tiens d'ailleurs, je vous met une photo de moi en train de folder KK pre flop. Bien trop dangereux, j'étais hors de position :

 

 

Capture-copie-17.PNG

 

 

149 joueurs au départ. 50.000 jetons. Niveaux d'une heure (pause toutes les 2 heures). Début sur blindes 50 - 100.

 

Allez hop c'est parti pour quelques mains clés :

 

 

- Blinde 100-200, je call au bouton A7o après un limpeur, également payé par le blindeur, un ancien qui joue ultra large. Le flop est good 778 (avec 2 trèfles). Donk bet de la blinde que je relance 1200, payé. Turn Q. Blinde checke et j'envoie 4000, payé ! River 7 pour un carré et ...... l'ancien m'envoie 8000. MEGA LOL. Je réfléchis un moment pour savoir comment rentabiliser au max et finalement décide de faire tapis pour presque 40.000 ........ Je me dis que si l'ancien a la Dame, il me paiera à coup sûr. Il hésite, longtemps.... longtemps. Il me pose des questions, me dit qu'il a un gros full. Au bout de presque 10 minutes, je demande le time car sinon je crois qu'on y serais encore. Finalement, il jette dégouté face up ........ T8. Je sais pas comment le type peut hésiter plus de 4 secondes avant de jeter sa main. Dommage, si j'avais juste relancé de 20000, le gars aurait probablement payé.

 

Voilà qui me permet de finir à la 1ère pause avec 73.000 jetons.

 

 

 

- Blindes 200-400 antes 50, ouverture 1100 au CO payé par bouton. De big blinde, je relance 4000 avec JJ. Payé par le CO. Flop de rêve : AJ9. Je cbet petit (3000) pour exciter le CO que je sais très actif. Il paye juste. Turn K. Je mise 4000 payé instantanément. River Q........... Nooooooooooonnnn. Dites moi pas que c'est pas vrai ....... Je checke et vilain m'envoie 15.000 dans les ratiches. Je te raconte pas le mal de crâne. Je le vois sur un genre de double paire ou qu'il profite de cette scary card pour me voler. En plus, sa grosse mise me fait plus penser à un arrachage qu'autre chose. Je finis par payer mourrant et Vilain me sort un vieil AT tout pourri de derrière les fagots. Autant te dire qu'après la perte de ce pot de 35.000 jetons , je suis au fond du trou....

 

Fin du 2ème niveau avec 50.000 soit le tapis de départ.

 

 

- Blindes 300-600 antes 75, j'ouvre 1500 avec QQ et suis payé 2 fois dont un jeune aux dents longues situé au bouton. Bon flop à priori T63 (avec 2 carreaux). Je cbet 4500 payé par le jeune. Doublette du T sur la Turn. Je checke et me prends en retour quelque chose comme 10.000. Je sais  plus vraiment où j'habite et le coup précédent me trotte encore dans la tête. Le gars peut tout avoir. Floating en bluff, brelan de T, full avec 66 ou 33. Si je paye juste, je me doute qu'il va envoyer une grosse cartouche river. Je décide de ne pas jouer mon tournoi là dessus et jète.

 

Me reste à peine 40.000 et le moral dans les socquettes. Dans un sursaut de fierté, je vais défendre pour la seule et unique fois en 8 heures de jeu ma grosse blinde avec A6s. Je rate complètement le flop mais je passe un gros bluff en check raisant le cbet du bouton qui paye. Je me démonte pas et balance un scud sur le K au turn qui fait entendre raison à mon adversaire.

 

Fin du 3ème niveau avec 45.000 jetons. Dur dur ....

 

 

 

- Blindes 600-1200 antes 100, UTG un joueur serré ouvre 3500 relancé à tapis par un short pour 21.000. Ce dernier vient de perdre un énorme coup (+de 100.000 jetons) dans des conditions rocambolesques (avec appel du floor et tout le toutim, je vous passe les détails). Autant dire qu'il est probablement en carnaval complet. Je lève mes cartes et voit un superbe AKs. Voilà un magnifique spot pour tenter de me refaire la cerise...... à condition qu'UTG n'ai pas AA ou KK ..... J'envoie donc tout au milieu (45.000). UTG est bien dégouté et jète face up JJ. Comme quoi, faire la serrure pendant 8 heures aura servi à quelque chose LOL. Surtout au vu du board, mais découvrons d'abord la main du short, un superbe AT (As de carreaux). Voici donc le board sur lequel j'ai cru mourir d'une crise cardiaque : Q9T (dont 2 carreaux) .....Turn K de carreaux ..........River : une superbe brique . Pour les distraits, vous remarquerez que le board apportait une quinte à UTG...... 

 

Le day 1 se termine peu après à 69 joueurs left (8 heures de jeu environ) et j'affiche 78200 au compteur vs average à 108.000.

 

IMAGE_130.jpg

Mon tapis en fin de Day 1

 

 

Le day 2 reprend dans 2 heures. Nous serons 181 et nous reprenons sur blindes 800-1600 antes 200.

 

Que la chatte soit avec moi !!!

 

Biz. Raulvolfoni.

Partager cet article

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article

commentaires

kingyoann78 13/12/2010 16:58



alors? sa a donné quoi?



raulvolfoni 12/12/2010 10:13



Merci à tous pour vos encouragements



Kof 10/12/2010 20:53



J'espère que ton D2 se passe bien GL



ezeki4l 10/12/2010 15:32



t'es toujours dans la place, c'est ce qui compte ! Go !



D8 10/12/2010 13:44



bonne chance, destacke nous tout ça!


et dans ton compte rendu, meme si on est pas discret, ton adversaire n'a pas fait quinte du tout...