Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 00:27

Je résiste pas au plaisir de vous annoncer que la grosse forme revient on line . Un vrai régal. 

 

Petit rappel : mi avril, j'ai touché le fond de la piscine, et pourtant je me rappelle j'avais de pull bleu marine

 

 

Enfin bref, j'ai bu la tasse et le seul remède que j'ai trouvé avant de me noyer est une bonne pause d'une quinzaine de jours. Puis reprise hyper progressive. Des très courtes sessions de cash game depuis 1 semaine. Une demi heure par ci, 1 heure par là.

 

Et là, le miracle se produit. Ca destacke à tout va, les bonnes cartes au bon moment, les bonnes lectures pour déjouer les bluffs adverses, les bons values bets. Tout passe comme dans un rêve. En l'espace de 5 ou 6 très courtes sessions, je me suis complètement refait. Ma BR est même repassée au dessus d'avant le bad run. C'est tout simplement stupéfiant. Alors pourvu que ca dure très longtemps encore.

 

Pour le fun, ma petite session du soir sur PS avec un ratio fort sympathique de 60 BB/100. Ouais, quoi J'ai bien le droit de me la péter un peu aussi .

 

Projet3-copie-9.png

 

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

PS : un peu de promo pour le tournoi organisé par le site ParisSportifs avec à la clé des lots sympas comme deux voyages en Afrique du Sud avec vols, hotels et surtout billets de match pour voir l’équipe de France et deux séjour à Las Vegas.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 20:20

C'est la grosse foule en ce moment à l'ACF. J'y ai fait un saut jeudi en début d'apm, et je suis reparti au bout de 10 minutes. Une cohue indescriptible pour s'inscrire au satellite 50 € rebuy pour le WPT. Je me serais cru un samedi  dans une grande surface.... Horrible..... De toute façon, pas une table de 50 ouverte et une dizaine de personnes en attente sur les 2 pauvres tables de 100.

 

No soucy puisque vendredi Going back to ACF with The Notorious Big des Freerolls aka KOF

 

Non pas Jean Pierre, l'autre KOF,  Black Kings si tu préfères !! Bon en fait, notre rencontre sera pour plus tard, car notre ami blogueur a finalement jeté l'éponge face à l'affluence. Pas grave, c'est parti remise.

 

 

Bon moi, j'ai fait le déplacement avec tout le matos : destackeuse, sulfateuse, pack chatte. Alors maintenant que j'y suis, j'y reste Pas de tables de 50 mais une attente réduite pour une table de 100. En avant donc pour l'équivalent à la NL400. En fait, le problème est justement que je n'irais jamais de l'avant, paralysé par l'enjeu. Weak, pleutre, froussard, peureux, bref nul .

 

 

Voici mes compagnons de jeu pendant 2 heures que dure ce mauvais film intitulé "Peur à l'ACF" :

(en partant de ma droite) :

 

Meninblack, un black gambler bien sapé. Il voulait gagner quelques biffetons pour faire la fête ce soir. Au vu de ses pertes, il a du filer direct au pieux avec un imprévu cocktail tisane / paracetamol.

Costume :  un jeune en costume difficile à lire, capable de bons bluffs et de call de l'espace.

Blagueur : un jeune très décontracté qui n'arrête pas de parler et rigoler. Visiblement un  habitué des cercles, bon joueur.

Brouillard : à moitié dans le coltard, le genre de type à payer un gros value bet avec double paire sur un board avec 4 coeurs en disant d'un air hébété "à ouais, j'avais pas vu la couleur"........... Malheureusement pour moi, je vais réussir à me perdre dans son brouillard, j'ai débranché le GPS, comme un naze, pile à l'intersection. 

Coquine : une jeune demoiselle au physique avantageux qui attaque à fond ses tirages. Petite effrontée, je te proposerais bien un jeu de tirage en heads up (mon amour si tu lis ces lignes, cette phrase est juste pour les besoins du scénario, parce que je n'ai d'yeux que pour toi IRL).  

Tight : un ancien qui joue très serré

Régular : apparemment le pote de blagueur, bon joueur également.

 

 

Je cave à 200 et c'est parti !

 

Je limpe KTo et nous sommes 4 à voir le flop K9x avec 2 coeurs. Je check raise Régular à 26. Il paye juste. Turn anodine et je mise 30, payé. River T qui me donne double paire max. Je donk bet 35 et il me surelance 110. Putain le mal de tête . Il a quoi ce vilain : double paire inférieure ou brelan peu probable, quinte bof pourquoi attaquer le tirage au flop face à 4 joueurs, arrachage car tirage couleur manqué . Le time est demandé. Finalement, la raison l'emporte et je jète dépité. Régular me montre QJ de coeur pour la main max ! Je comprend mieux sa mise au flop d'un coup .... Bon, ca commence bien, j'ai perdu la moitié de mon tapis en 10 minutes.

 

Brouillard ouvre 14 suivi par Costume, je lève JJ. C'est le moment de me refaire et j'envoie tapis (95 environ). Brouillard paye immédiatement avec AKo et Costume jète ses 9. Je gagne le flip et pousse un grand ouf de soulagement .

 

Trop d'émotions trop vite, je bascule en mode hyper weak. Craintif, peureux, je n'ose plus rentrer dans un coup sans une grosse main et je rate des occasions énormes. J'en suis encore dégouté, pour exemple ces 2 coups :

 

Meninblack ouvre 14 en début de parole et je jète mon AJo de peur de me retrouver dans une situation délicate avec une main potentiellement dominée. Ouais, sauf que Meninblack, ca m'étonnerait qu'il n'ouvre qu'avec des premiums même en début de parole. Toujours est-il que je suis vert quand je vois le flop KQT et je suis à 2 doigts de vomir quand je constate que ca s'emballe à coup de relances et surelances.........

 

Autre coup où là, j'ai été carrément obligé d'appeler le floor pour demander une bassine et vomir : quelques limpeurs et j'ai 86s au CO. J'hésite puis finalement jète une main pourtant idéale pour voir un flop pas chèr en position. Evidemment, le flop vient 975 rainbow. NOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNN, mais dites moi pas que c'est pas vrai. Est-ce utile de dire qu'en plus un des loulous a relancé tapis.

 

Je vais quand même ramasser quelques jolis coups en touchant des brelans particulièrement bienvenus notamment un joli coup face à Costume qui va payer tous mes values bets pour un pot à 100 €.

 

La fin approche et nous ne sommes plus que 6. Coquine nous a quitté suite à un énième tirage attaqué à tapis au flop mais cette fois ci raté. Bon, il faut dire que l'audacieuse a préalablement infligé un joli suckout en réalisant son move favori .... pour une ventrale ...... Meninblack est également parti prématurément non sans avoir recavé quelques fois. L'imprudent a tenté un replay du move de Coquine sans plus de succès quoique avec une pincée de suspense : attaque du tirage pique à tapis sur flop J33 aussitôt payé par Costume avec les AS. Turn :  un pique pour rentrage de couleur. River : As qui donne full à Costume .

 

Le croupier annonce dernière main (les tables ferment pour fair place à un énième satellite WPT). Je limpe Q9o., nous sommes 3 à voir le flop JT4 avec 2 coeurs. J'envoie 20 payé par Brouillard. Turn 8 de coeur qui me donne donc quinte max mais fait rentrer la couleur. Nous checkons. River anodine et j'envoie 30 surrelancé 90 par Brouillard qui me semble très sûr de lui. C'est vraiment le genre de mise qui indique : "Paye moi STP, je suis énorme". J'hésite longtemps, c'est la dernière main, ce serait vraiment idiot de lacher 60 € en payant perdant. En même temps Brouillard, est-ce qu'il a vraiment regardé toutes les cartes du board? Pas certain ....... Finalement je fold dégouté face up......... et Brouillard montre fièrement brelan de 4 ........

 

Je discuterais quelques instants plus tard avec Brouillard lorsque nous passons à la Caisse changer les jetons en €uros. Je lui fait : "Bien joué, c'était trop dur de payer avec les 3 coeurs du board". Il me répond "ah bon, j'ai pas fais gaffe à la couleur, je te voyais sur double paire"..........Putain le con

 

Restons zen, je termine quand même positif de 10 mais ma weakitude m'a fait gacher une occasion en or  de doubler voir tripler facilement. Je suis bon pour 30 minutes de méditation avec Yogacharya, le Maître Yoga pour exorciser cette session ratée.

Yoga.JPG

 

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 18:44

(suite du précédent post)

 

La particularité des petites parties de cash games live (blindes 2/2 ou 2/4), c'est la relance standart pre flop. Faut pas chercher, c'est minimum 5 à 6 fois la grosse blinde. C'est dans les us et coutumes du poker .... même de l'autre côté de l'Atlantique. Preuve en est, Harrington souligne cette bizarrerie dans un paragraphe de son bouquin "Poker Cash 2". Il précise également ce que j'ai très vite constaté : "La relance initiale, bien qu'elle soit plus importante, n'obtient pas beaucoup de respect".

 

Cette problématique suppose quelques adaptations tactiques intéressantes et je vous ferais part de mes réflexions à ce sujet dans un prochain post.

 

 

En attendant, départ des hostilités, je suis cavé à 120, les blindes sont 2/2 :

 

 

La première heure ne se passe pas très bien pour moi. Un festival de fold. Je relance 2 fois avec AJ et trouve plusieurs payeurs mais pas mon flop.

 

Je pense mon heure venue pour enfin gratter un pot avec TT que je relance à 12. Ce sera pour une autre fois car ça s'emballe méchamment à coup de 3bet puis 4 bet puis tapis. Les jeux sont dévoilés : QQ contre JJ pour l'Israelien à ma droite. Un Valet au flop pour une première horreur qui sera le début d'une grande série.

 

Romanesque commence à énerver la table à relancer tous les pots. Mais la chance commence à le fuir et son fameux "feeling des cartes" s'évapore tout comme son tapis d'ailleurs. Ne lâchant rien de sa tactique de départ, il relance de nouveau pre flop à 15 suivi par Lunettes. Le flop donne Axx avec 2 coeurs. Romanesque relance pot et il est aussitôt sur-relancé à tapis. Insta call de romanesque avec brelan d'AS, l'autre montre un tirage couleur .... qui rentrera turn. Lunettes avouera qu'il a craqué face à ses relances incessantes ... qui sur ce coup l'avait bien piégé...mais les cartes en ont décidées autrement et romanesque quitte la table dignement.

 

J'assisterais ensuite à des coups étonnants comme un type qui ouvre à ..... 50 et, de fait, ramassera uniquement les blindes en montrant fièrement Anna Kournikova. Bravo champion

 

Quelques temps plus tard, je lève de nouveau TT et relance en début de parole de 6 blindes. Je suis encore sur-relancé à 30 par un joueur tight qui s'en excuse presque. C'est clair que je joue une main toutes les éclipses lunaires et trouve le moyen de me faire sur-relancer ... Pffff..... J'ai quand même envie de payer pour voir un flop lorsque l'Israélien à ma droite relance 60. Bon OK, vous êtes la proie des idées fixes les gars, vous avez tous décidés de me marcher dessus ou quoi . Je passe évidemment et les 2 loulous se retrouvent à tapis sur un baby flop. QQ pour le premier et AA pour l'Israélien qui ramasse encore le jackpot. Pour l'anecdote, un T vient au turn qui m'aurait donné brelan.

 

Ce dernier coup me fait penser que c'est pas mon soir. Mon tapis fait grise mine, il doit me rester un peu moins de 80.  Le coup suivant est le tournant de la soirée : après hésitation, je paye une relance de 12 avec un pocket paire de 5 depuis les blindes. : le flop bien que dangereux - 765 -  m'offre mon brelan. Je check-raise à tapis (environ 65) son cbet de 20. Il tanke mais finit par jeter.

 

Les tables commencent à se vider pour faire place au tournoi du soir. La croupière annonce encore 15 minutes de jeu lorsque s'installe la STAR de l'ACF. Un gus qui est visiblement connu de tout le monde ici, joueurs comme croupiers. Un excentrique qui tape dans le dos de tout le monde, braille BADUGI !! quand il est content ce qui semble être souvent le cas. Il est pas venu seul puisque trône devant lui une pile de jetons impressionnante. Il doit bien avoir pas loin des 1000. La croupière lui précise que la cave max est ici de 200, il semble surpris de s'être installé à une table de 50 mais qu'à cela ne tienne : première main relance de 20 sur-relancé tapis par un short et il s'empresse de payer en criant BADUGI !! Ses 8 gagneront face à AK du short.

 

Évidemment, El fenomeno joue toutes les mains et gagne pas mal de coups en relançant très fort. Il met la pression avec des mises importantes et son assurance à toute épreuve. J'attends la premium pour le mettre à l'amende et la voici qui arrive :

 

Une relance à 12 en début de parole suivi par El fenomeno et Recaveman. J'ai le palpitant qui s'affole lorsque je lève les AS. Je relance tout ce beau monde à 34 et suis suivi par Lunettes en position ainsi que le relanceur initial et les 2 autres loulous. Flûte, j'ai pas suffisamment fait le ménage et mes AS font la gueule. Mais le flop est magique A93 rainbow. Recaveman fidèle à lui même donk bet tapis pour 45 et je paye juste en faisant un peu d'acting.  Ça semble fonctionner puisque El fenomeno me chambre en m'indiquant que les K ou les Q ne gagneront pas ce coup. Finalement les autres se couchent (Lunettes me dira avoir les J) et Recaveman montre un bluff dont seul lui a le secret avec un truc genre K2.

 

 

Ce coup énorme me permet de finir la session en roue libre avec 128 € de gains  et surtout une autre grosse envie de revenir très vite sur les tables de cash game de l'ACF !! 

 

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

 

PS : D8 organise un très sympathique blogscars qui consiste à voter pour des blogs nominés dans 4 catégories. J'ai l'immense honneur d'être nominé dans la catégorie blog le plus drôle. La concurrence est de très haut niveau alors, histoire de pas finir fanny, chers amis lecteurs, votez pour moi en envoyant un e-mail à D8 (8888fred@gmail.com).

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 11:26

 

C'est le coeur battant que je file sur les Champs faire ma première partie de cash game en live. Pour un début, on s'enflamme pas, faut que je prenne mes repères avant de ventiler les tables high stakes de l'ACF.

 

Voyons voir, 2 tables de 50 sont en cours me signale le régisseur. Que demande le peuple, de la NL50 à l'ACF, trop fort, comme à la maison sur mon ordi 

 

Mouais, vraiment un fish ce Raoul... Donc, en live, une table de 50 (d'après ce que j'ai compris), ca veut dire cave minimum de 50 € parce qu'en fait les blindes sont de 2/2 . OK, autant pour moi.... je m'inscris donc mais me retrouve 5ème sur liste d'attente et une grosse 1/2 heure à faire la grue entre le couloir et le salon pour pas louper l'appel quand vient mon tour ! A perfectionner le système car cette attente n'est pas du tout agréable alors qu'on pourrait patienter au bar en sirotant un ptit cocktail des familles.

 

Bref, on m'appelle, je prends place en bout de table et découvre les lascars avec qui je vais ferrailler pendant 2 heures :

 

En partant de la droite,

 

- Un Israélien qui touche pas un mot de français. Il est venu avec son pote qui est à l'autre bout de la table. Joueurs corrects plutôt tight.

 

- Recaveman : un gambleur qui s'amuse (c'est le mot) à jouer short stack.... sans aucune notion des règles de base du jeu short stack. Du style à enchaîner les bluffs pourris sans aucune fold equity. Et en plus, plutôt malchanceux quand il touche de belles mains. La liasse de billets de 50 qu'il avait dans sa poche a pris une bonne claque .

 

- Romanesque loose aggro : lui, c'est un sentimental. Il nous dira à la table "les cartes, faut les sentir, pour moi le poker c'est du feeling." Ça c'était au début quand il était en plein rush après avoir infligé quelques mémorables bad beats à la table. Il relance presque tout et sinon il colle. Sa phrase fétiche : "Je préfère jouer les petites cartes moi".

 

- Lunettes : un joueur sérieux avec des lunettes

 

- L'amoureux : joueur très loose, il est juste à ma gauche accompagnée de sa nana qui est assise sur un petit tabouret juste derrière entre lui et moi. "Tu veux que je te fasse un massage" lui surrure t'elle à l'oreille à un moment. Hop hop mollo les deux, il y a le petit salon dans l'autre pièce pour faire des cochonneries !!

 

A cette belle brochette de joueurs, 4 autres gus plus classique et bibi avec ma destackeuse prêt à bondir.

 

 

Je cave à 120 et en avant la machinerie !

 

(la suite dans la journée ...)

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 11:05

Pokerstars organise prochainement les SCOOP. Cette série de tournoi on line démarre le 2 mai. Cette année, pas moins de 38 events au programme dans quasi toutes les variantes du poker.

 

Alors si comme moi, vous y connaissez quedalle en Horse, Badugi, no soucy tout est prévu . Raulvolfoni et Pokerstars se sont associés dans une co-production de haute qualité pour vous présenter comment jouer dans ses variantes et déchirer tous ceux qui oseraient vous affronter.

 

Des mois entiers de tournage, avec de la star et du beau gosse jusqu'à plus soif : Négreanu, Joe Hachem and co

 

 

Sinon, je vous rassure, y a aussi du Holdem No Limit .

 

How to Play 8 Game Mix :

 

 

How to Play Badugi :

 

 

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:08

Et voilà, le pas est franchi ! Et je suis déjà accroc .

 

Sur les conseils de D8, j'ai choisi de prendre mes quartiers à l'ACF. J'avais repéré un tournoi dimanche à 14h30 à 100 €. Sauf, que j'ai déjà abandonné femme et enfants la veille pour ça :

 

Porchse-copie-1.jpg

 

La toute dernière Porsche 997 GT3 RS de 415CV. Pour situer le bolide, le 0 à 100 km/h est accompli en 4.2 s, le 0 à 200 km/h en 13.3 s et la vitesse maxi culmine à 310 km/h !

 

 

Non, je l'ai pas achetée avec mes gains poker , mais je me suis offert quelques tours de pistes sur circuit avec ce bolide. Grisant .....

 

 

 

Mais revenons au principal. Je met à profit ma journée de congé lundi pour tenter ma chance sur le tournoi de 14h30 au buy in particulièrement démocratique de 50 €.

 

D8 m'avait prévenu, l'ACF c'est la classe. Attention, on est sur les Champs quand même Môsieur ! Exit le jean-baskets et en avant pour un petit velours-pompes en crocos. Non, je déconne.

 

 

Bien m'en a pris puisque arrivé sur place, l'hotesse d'accueil me met immédiatement au parfum au cas où j'avais un doute. Tenue correcte exigée ! Et attention la sécurité : empreinte digitale + empreinte occulaire. J'ai bien cru qu'ils allaient me faire une recherche d'adn dans la foulée . Non, en fait, tout cela s'est déroulé en 5 minutes et l'accueil était charmant , donc rien à redire.

 

Et hop en avant Guinguamp : 60 partants, 9 payés, tapis de 2000, départ de blindes 25-50 avec doublage toutes les 20 minutes - une bonne vieille structure turbo !!

 

 

Je découvre avec anxiété les jetons. Euh, le jeton orange c'est du 500 ou du 1000. Ben ouais, c'est pas écrit dessus. Bon, je vais pas demander sinon je risque de passer pour un fish de débutant, je vais improviser et on verra bien ....

 

 

2ème main : UTG limpe, et j'en fais de même avec 66. Nous serons 4 à voir un splendide flop A96 avec 2 trèfles. Tout le monde check et je prends l'initiave sur une turn anodine, mais tous se couchent. Même si ca rapporte pas, ca met en confiance !

 

Puis l'inévitable se produit très rapidement. 2 grosses erreurs de débutant du jeu live. La première, j'ai AQo en milieu de position et je veux relancer un limpeur. Je jète donc négligemment un jeton de 500 en oubliant d'annoncer oralement ma relance. Dommage, le croupier me rappelle gentiment à l'ordre en m'indiquant qu'en absence d'annonce, c'est considéré comme juste payé.

 

2ème erreur : je suis de BB, je jète ma poubelle alors que personne n'avait relancé. Il me suffisait donc de checker pour voir le flop gratos. Je suis alors clairement démasqué par mon voisin de droite - assez sympa - par ailleurs. Je préfère donc lui dire que c'est mon premier live et qu'effectivement, j'ai encore des petits réglages à faire . Sur ce, on va echanger assez régulièrement et il me filera 2 ou 3 tuyaux sur l'organisation et le déroulé du tournoi.

 

 

Par la suite, je touche une paire de K sur blindes 100-200 mais relance trop fièrement et personne ne veut m'accompagner dans ce coup. J'ai eu l'impression que la table se doutait que j'étais énorme.

 

 

Peu de temps après, un relanceur début de position et je lève AQ. Il me reste 1700 sur blindes 100-200, je décide donc de faire un move ..... à tapis. Mauvais timing, le gus me paye rapidement avec AKo. La célèbre chance du débutant m'apporte une Q au turn et je double !!

 

 

Puis plus rien de chez plus rien, un désert de cartes. Pour me maintenir, de SB, je vole la BB dans un pot non ouvert. avec Ax. Puis je surelance  tapis de ma BB mon voisin de droite qui a tenté un vol de sa SB.

 

 

Nous ne sommes plus que 19. Au prochain qui saute, on bascule en 1/2 finale. Alors que je viens de me taper les blindes de 400-800, mon tapis fond à 2000, le 19ème saute et les tables se reforment. Gros bad beat, je suis déplacé de table et me mange de nouveau la grosse blinde qui passe à 1000 .

 

Tout le monde passe jusque SB qui est ultra short (700 jetons) et fait tapis. Pas de bol, il a AQ et j'ai Q5. Pas de miracle et il double. 

 

2 ou 3 coups plus tard, le même gus fait de nouveau tapis et je lève KK . Nous nous retrouvons de nouveau tous les deux. Cette fois ci il a A3. Je commence déjà à envisager la table finale avec ce coup qui peut me faire quasi tripler avec les blindes et revenir proche de l'average.

 

Le rêve sera de courte durée, un As dès le flop me crucifie. Je me lève en lançant un bien joué et bonne chance à tous. Un peu dègue, mais je n'oublie pas le coup de chance que j'ai eu au début en chattant un 70/30. Je sors 16ème plutôt satisfait de mon jeu.

 

La structure oblige à prendre des risques mais en doublant 2 fois seulement, la table finale est en vue. Je sens qu'il y a  moyen de moyenner et c'est avec plaisir que je retournerai à l'ACF. L'ambiance y est très conviviale, le cadre est sympa : j'ai apprécié le petit salon pour se détendre avec fauteuil en cuir à triple épaisseur .

 

Prochaine étape, déflorer le cash game .

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 20:26

Pas de nouvelles.... mauvaises nouvelles. Depuis mon dernier post où ca n'allait déjà pas fort, je dois avouer que je me suis embourbé dans une bechamelle infernale

 

 

Un terrible bad run a eu raison d'une partie de ma bankroll. Que faire quand il est impossible de gagner un 70/30 ou un 80/20, quand les sets vs oversets s'enchainent comme des perles . Ma qualité de jeu et mon envie de poker se sont petit à petit délitées dans un profond marasme. Accentuant encore la chute infernale.

 

La bête est blessée..... mais elle respire encore Amputé de -650 $ tout de même en une quizaine de jours.

 

Relativisons, c'est à la fois beaucoup mais aussi peu en regard des cashouts déjà réalisés et de la bankroll restante que j'ai réussi à sauver du naufrage.

 

 

Avant que tout parte en saucisse, j'ai donc choisi de faire une grosse pause poker online. Mis à part le freeroll de Kof (j'ai tenu 10 minutes avant de perdre TT vs J5, comme un symbole....), je n'ai plus ouvert une table de poker depuis 1 semaine. Je reprendrai probablement début mai on line.

 

 

En attendant, l'hyper actif Xewod lance un nouveau défi le Challenge 1 ère ligne Hendon Mob. Moi qui voulait me lancer dans le grand bain du live, voici un excellent pretexte pour prendre ma cotisation annuelle à l'ACF. Je zyeute sérieusement sur le tournoi à 100 € du samedi ou dimanche à 14h30.

 

Et pourquoi pas dès ce dimanche .....

 

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 14:26

Hier Dimanche, j'ai donc utilisé mon step4 en jouant un tournoi à 100 $. Premier bad beat, je repère un 25K€ garanti à 18h qui sent le bon plan. En effet, Everest s'est laché sur le prize pool et tel le renard à l'affut, je sens le tournoi méga overrollé. Bien vu Raoul, sauf que nous rentrons de la balade familiale à 18h10..... Histoire de bien être dégouté, je regarde le nombre d'inscrit : 170 partants. Faites le calcul :100 de buy in et 25K€ de garanti. Je rate un tournoi overollé de 40% ........ Dégue.

 

Je m'inscris donc à celui de 20h et 10K€ garanti avec 110 partants environ. Point d'overollage donc . Le début se passe correctement, j'achève un short stack AA vs TT. Mon tapis de 3600 est proche de l'average et arrive ce coup :

 

Blindes 60-120 : milieu de parole ouvre 300, je paye avec 77 ainsi que bouton. Flop JT7 rainbow. L'ouvreur initial check. Nous sommes en début de tournoi, pas de question de prendre de risque et j'envoie 600 pour chasser un eventuel tirage quinte.Seul bouton paye. Bouton est très actif depuis 20 minutes, engagé dans beaucoup de coups, il est déjà parti 2 fois à tapis (1 fois gagné, 1 fois perdu). 

 

Le gus s'est contenté de payé pre flop, il paye juste au flop. Je le vois sur une double paire JT, ou TPTK ou un tirage avec KQ. Turn 6. Je relance énérgiquement 1200 et là bouton m'envoie boite. Franchement, vu ce qu'il a montré jusque là, je pense être devant à 1000%, je paye donc "debout sur la table" et .... je me casse la gueule de la table fauché par JJ slowplayé.

 

 

 

Pour bien situer dans quelle béchamelle infernale je me trouve, les 2 autres tournois joués ce dimanche, je sors KK vs AA pour le premier et couleur contre full pour le deuxième.

 

Marre de faire défoncer en CG ou tournoi, j'annonce donc à l'image de L.J. "j'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conclusions en me retirant de la vie pokéristique............

 

 

 

 

 

 

....j'usquà demain . Et je vous préviens, si ca continue comme ça, je dissous l'assemblée nationale

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 16:20

Docteur Jekyll sur Pokerstars : +221 (février) + 353 (mars)


Depuis mon passage en NL50, mon ratio BB/100 a explosé. En moyenne sur les 2 mois, je tourne à 13 BB/100 alors que je plafonnais à 3 en NL25 . Deux points me paraissent importants pour expliquer cette réussite :

 

- l'importance d'une bonne sélection de table : je trouve encore un bon nombre de déglingo sur cette limite. Une fois ciblé, je me tiens donc en embuscade prêt à bondir, destackeuse en mains. C'est la grande force de cette room, le traffic est tellement énorme qu'il ne faut pas hésiter à butiner de tables en tables à la recherche des plus juteuses.

 

- l'arrêt du multitablage intensif : en NL25, je jouais de 10 à 12 tables simultanément. Le volume y gagnait ce que la concentration y perdait ... Je me contente maintenant de 2 à 4 tables.

 

Projet11.png

Courbe sur PS depuis le 01/01/2010.

 

 

Mister Hyde sur Pacific +270 (février) - 390 (mars)


Tout se passait plutôt correctement sur Pacific jusque mi mars. Puis tout d'un coup, je m’écroule totalement. Un putain de bad run. Je ne gagne plus un seul gros pot. Je me fais systematiquement craquer mes overpaires (la dernière en date AA vs 62 qui fait quinte), je me prend des sets vs over sets à gogo. Je suis max au flop ou au turn et je suis battu à la river. Un truc de dingue. La bassine est pleine de vomi, et là je sais plus quoi faire pour réussir à gagner un coup.

 

Si je contine à ce rythme de perte, je suis broke dans 15 jours sur cette room (surtout que je venais de faire un cash-out début mars...).

 

 

Je préfère donc passer mon chemin et allez voir ailleurs. En l’occurrence, ce sera sur Everest. Grâce au championnat blogueur, j’ai gagné deux step 2 et un step3. Je les ai joué, en ai perdu 2 mais réussi à accrocher un step 4 (valeur 109$) . Par conséquent, je vais suivre la voie tracée par Eiffel et m'engager sur un tournoi à 100 $ ce dimanche . Grosse motivation car en cas de belle perf (pas juste ITM hein!), j'annonce que je m’offre le side event WPT Paris au mois de mai.

 

Par ailleurs, d’après ce que j’en entend ici ou là , les tables de CG sont juteuses et mon trackeur fonctionne ! Alors que demande le peuple !!

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

Pour fêter ce week end pascal, point de chocolat, mais une petite friandise qui aura sans doute plus de succès que le nosferatu de Rammtein. Bande de vicelards.

 



Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 22:59
Ce challenge freeroll, se déroule sur Unibet. Il s'agit d'un championnat en cinq manches composé 2 tournois simultanés. Le leader remportera son package pour quatre tournois et nuits d'hôtel incluses lors de l'Open du Cap D'Agde qui se déroulera du 3 au 11 avril. Les blogueurs classés de la 2 ème à la 31 ème place seront qualifiés pour la finale. Les deux premiers de cette finale remporteront également leur package. A l'occasion de la finale,  un joueur pro sera également présent et celui qui l'éliminera reportera lui aussi un package.

 

 

 

Nous sommes 30 sur la ligne de départ avec un package offert pour les 3 premiers. La structure deepstack (10000 jetons de départ) permet de voir venir et heureusement parce que mon début de tournoi est catastrophique ....

 

Je touche beaucoup de mains à potentiel, des suited connector, des petites paires, des AJ. Malheureusement, je connecte pas un flop, une misère.... Tout cela finit par me coûter un bras, et je me retrouve short dans les 3500 jetons.

 

A partir de là, je vais connaître un petit rush. Tout d'abord en doublant all in pre flop AK vs AQ d'un autre short stack. Puis en infligeant un splendide suckout à Sharkfisher :

 

Shark relance fort UTG et je paye en position avec AQo. Le flop est à priori favorable Axx. Il ouvre, je surelance et ca part tapis. Avec son ouverture UTG, je me doute que Shark a très probablement AKo mais je paye quand même car il me reste trop peu derrière. Effectivement, il a bien AK mais je vais chatter ma Q .

 

 

De retour à l'average, je parviens à me glisser en table finale. 2 gros chipo tapimaster et Ricardoc (genre 90000 jetons) et 8 autres blogueurs avec des tapis équivalents (environ 20000). A ce moment là, nous avons le sentiment que les 2 chipo sont inarrêtables et que nous serons 8 à combattre pour chercher le dernier package. Sauf que tapimaster va enchainer les livraisons de façon totalement stupéfiante.

 

Je serais d'ailleurs le premier a en bénéficier en doublant all in pre flop AK vs A8 chez lui. Tout se passe au mieux, ma destackeuse fait feu de tout bois et je monte jusqu'à 50000 pour me retrouver à un moment 2ème en jetons à 6 joueurs left.

 

 

Alors que j'en suis déjà à repérer sur google earth les célèbres plages sur le Cap d'Agde où je pourrais me pavaner cu nu, je vais revenir brutalement à la réalité. En 2 mains, et 5 minutes mon sort est scellé.

 

Rednoise (je crois) envoie la boite direct à hauteur de 20.000 (il est assez short) et je me délecte d'avance de son tapis, les As en mains !! Il montre les Dix mais touchera son brelan .

 

Quelques minutes plus tard, combat de blindes avec tapimaster. Toujours dans son style hyper aggro, il tente un vol dans un pot non ouvert de sa SB. Je surelance tapis avec TT. Après hésitations (ouais quand même), il va finir par me payer avec Q3s. Turn Q. Et voilà, à force de tout suivre, il allait bien finir par chatter un coup... et ca tombe encore sur ma pomme.

 

 

Cruel jeu, terrible jeu, injuste jeu.... mais aussi si prenant, tellement passionnant .

 

C'est sûr, un jour, moi aussi, je gagnerai ma place sur une plage au soleil, au Cap d'Agde..... ou bien ailleurs.

 

 

Biz. Raulvolfoni.



Pour jouer au poker en ligne, pas besoin de conseils ni de coach d'elkorsico, il suffit de faire all-in pendant les freerolls pour gagner un package pour l'Open du Cap d'Agde.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans championnat bloggers
commenter cet article