Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • raulvolfoni
  • joueur de cash game NL50 et 100
  • joueur de cash game NL50 et 100

Recommander

logo2

27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 00:10

Ce challenge freeroll, se déroule sur Everest Poker. Il s'agit d'un championnat en cinq manches. Tout blogger qui atteindra au moins une fois la table finale lors des manches sera qualifié pour la finale; qui elle attribuera 6 packages offerts par le casino Essaadi lors du prochain « Marrakech Poker Open » de septembre.

 

 

Dernière manche qualificative du championnat, il fallait un maximum de concentration et de chatte pour envisager la qualif. Alors un fois n'est pas coutume, pas de multitablage, pas de moves farfelus. Raulvolfoni en mode sérieux et appliqué, destackeuse à portée de mains.

 

Ci dessous les moments clés du tournoi :

 

1ère partie du tournoi : no prise de risque, stratégie de la barre de fer.Je maintiens mon tapis au niveau de départ.

 

Milieu de tournoi : Je paye une relance en position avec TT. Sur un flop ATx, mon adversaire cbet all in alors que j'ai chopé le brelan. Je double face à KK.

 

Approche de la bulle : mon tapis me positionne dans les 8 premiers, assez bien placé pour accrocher la table finale à 15 left. Je reçois alors JJ en position UTG. J'opte pour le all in pre flop étant donné la taille de mon tapis (17 ou 18 blindes). Je trouve malheureusement un short pour me payer et perds le flip vs AQs .

 

Je suis dépité, je me retrouve avant-dernier en jetons, la situation me semble désespérée. Je balance alors mon maigre tapis en fin de parole avec A4o flairant le bon spot pour ramasser les blindes et antes. IFU se reveille avec une grosse paire (les K ou les Q) mais ma lecture du sabot est imparable. Comme prévu, je touche brelan de 4 et me refait totalement la cerise sur le coup .

 

Pas trop de stress ensuite puisque la bulle ne durera pas. 2 ou 3 éliminations s'enchainent et nous basculons en table finale avec une constatation : les small Balloches tiennent la grosse forme . Lessims (qui finira premier) et Rincevent sont aussi de la partie en TF. Kof, quant à lui, a décidé de bouder les tables finales et fait son bullard. 

 

L'objectif atteint, let's gamble : première fois contre Rincevent (ou plutôt sa femme qui avait pris le contrôle du moniteur) en combat de blinde 77 vs J4 . A noter le joli call de Mme Rincevent avec J4 dépareillé. On retrouve bien là toute la science tactique de son homme.

 

 

La deuxième fois me sera fatale contre Murlock. Je le 3 bet avec 99 et il paye. Sur un flop Kxx, je pars en saucisse et cbet tapis. Murlock me paye et je constate un peu surpris la main de mon adversaire : KTo

 

 

Peu importe, la qualif est au rendez vous. La finale est programmée dimanche à l'occasion d'un tournoi deepstack. Vous êtes prévenus les gars, Raulvolfoni a réglé la mire de la destackeuse et ma lecture du sabot est précise comme jamais. Si Marrakech me fait de l'oeil, j'ai dans l'idée de ne pas refuser ses avances .

 

Biz. Raulvolfoni.

 

EDIT : je sors à l'instant 5ème d'un MTT 5 € sur 495 partants ! Chaud Jean Pierre !!!!

 

Capture.PNG

 

*******************************************

 

 

accueil1

 

Poker Online - Telecharger Everest Poker - Texas Hold'em - Jouez au poker - Poker en ligne gratuit

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans championnat bloggers
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:23

C'est avec une grande fierté que je rejoins la team des Small Balloches pour le championnat par équipes King 5 de Winamax. Une équipe de gars sévèrement burnés

 

Lessims en capitaine de soirée (c'est le seul qui boira que de l'eau pendant le championnat),

Rincevent qui nous a promis de ne plus jouer avec les Dames quand elles vont par deux ,

Another K qui désarçonne ses adversaires à base de jeux de mots et de calembours dans le chat,

Kof, l'expert en freeroll, la référence internationale pour tout ce qui est tournoi gratuit.

 

A propos de gratuit et de play money, une pensée pour Eiffel, qui faisait partie des membres fondateurs de cette équipe mais qui passe la main.

 

 

Accrochez vous au slip, cette équipe va pas faire dans la dentelle, ca va défourailler à tout va !  D'autant plus que les vacances ont permis de recharger les batteries et je tiens la forme de ma vie (comment ça j'exagère...).

 

Pour preuve, cet après-midi, je m'inscris à un tournoi sympatoche- un 10 € rebuy - pour me refaire la main après 10 jours sans poker et hop une deuxième place (130 joueurs au départ). Dommage, j'ai craqué dans le HU. Après 10 minutes de combat avec mon adversaire où nous nous rendons coups sur coups, il s'est mis à me balancer son tapis 3 fois de suite pre flop. A la 4ème fois, j'en peux plus, paye avec Q6s et fait face à KQo .

 

Ce soir, c'est la dernière manche du championnat Xewod. Mission chattage pour choper la qualif .

 

A ce soir sur les tables, Biz Raulvolfoni.

 

 

 

Sans-titre-copie-3.png

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Championnat King 5
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 22:10

Salut à tous !

 

Raoul iz back, en forme comme jamais pour tout péter sur les tables (ben ouais, les Volfonis sont pas connus pour être modestes).

 

Et qu'est ce que j'apprends au retour de mes congés ? Un championnat par équipe entièrement gratuit avec 200.000 € de dotations Et on m'aurait rien dit

 

Je lance donc un appel à mes lecteurs pour constituer l'équipe gagnante qui partira à Vegas. Yep, le premier prix est un package pour le maint event WSOP (pour chacun des 5 joueurs composant les 4 premières équipes).

 

Alors amis blogueurs, chers lecteurs, amateurs de freerolls, joueurs de poker anonymes, débutants ou confirmés, cash gamers ou Rég de tournois High Rollers en play money  - ou pas (Roger Hairabedian , je te garde une place si tu veux mais fait vite pour me laisse un commentaire),  venez rejoindre la future dream team en compagnie de Raulvolfoni !!

 

J'attends vos comm nombreux (au moins 4 quoi ! puisqu'il s'agit d'équipes de 5 joueurs) pour me dire que vous voulez faire partie de cette aventure ! 

 

 

Seulement 2 impératifs : être dispo pour un maximum de dates du championnat et avoir un compte validé en argent réel sur Winamax.

 

 

Toutes les infos sont ici et ci dessous un résumé des points importants :

 

Ouverture des hostilités le  7 septembre 2010.

 

   
6 chances pour se qualifier
Tous les mardis du 7 septembre
au 12 octobre
spacer  
Stade 1
Equipes qualifiées
 
07/09 - 14/09 - 21/09 - 28/09
05/10* - 12/10*
150 (par freeroll)
 
Repêchage
(addition des 4 meilleurs scores)
  Concours
Joker
300 spacer 10
  spacer
1200 équipes qualifiées pour le stade 2
    arrow
Stade 2
Equipes qualifiées
 
1ère chance
Mardi 19 octobre
1200 équipes
100
spacer
2ème chance
Mardi 26 octobre
1100 équipes
100
spacer
Repêchage
(addition des scores de
l'équipe aux 2 chances)
100
   
300 équipes se qualifient pour le stade 3
    arrow
Stade 3
Equipes qualifiées
 
1ère chance
Mardi 2 novembre
300 équipes
20
spacer
2ème chance
Mardi 9 novembre
280 équipes
20
spacer
Repêchage
(addition des scores de
l'équipe aux 2 chances)
10
50 équipes se qualifient pour le stade 4
    arrow
Stade 4
Equipes qualifiées
 
Mardi 16 novembre
Tournoi mega deepstack : 60 équipes
8 équipes se qualifient pour les quarts de finale
    arrow
Quarts de finale
Equipes qualifiées
 
Mercredi 17 novembre
Heads-up : 8 équipes
4 équipes se qualifient pour la demi-finale
    arrow
Demi finale
Equipes qualifiées
 
Jeudi 18 novembre
Heads-up : 4 équipes
2 équipes se qualifient pour la finale
    arrow
Finale

Petite finale
 
Vendredi 19 novembre
Heads-up
Finale : 2 équipes spacer Petite finale : 2 équipes

*Ces tournois sont réservés aux joueurs ayant déjà effectué un dépot sur Winamax.fr

 

  • Stade 1 à 4 : les 5 joueurs d’une équipe joueront en simultané dans 5 tournois différents (afin que 2 joueurs d'une même équipe ne se retrouvent jamais à la même table).
  • Le classement des équipes s’effectuera par addition des performances de chaque joueur. Les meilleures équipes de chaque étape se qualifieront pour le stade suivant du championnat jusqu’à la finale.
  • A partir des quarts de finale : les équipes s’affronteront en tête à tête (« heads-up »).

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Championnat King 5
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:20

Ce challenge freeroll, se déroule sur Everest Poker. Il s'agit d'un championnat en cinq manches. Tout blogger qui atteindra au moins une fois la table finale lors des manches sera qualifié pour la finale; qui elle attribuera 6 packages offerts par le casino Essaadi lors du prochain « Marrakech Poker Open » de septembre.

 

 

Quel plaisir de retrouver des challenges bloggers avec à la manette Xewod. Une organisation sans faille, des récompenses exceptionnelles et surtout l'occasion de jouer un tournoi de haut niveau avec une grosse ambiance dans le chat. Génial !!!

 

Le seul hic, les vacances commencent aujourd'hui pour moi et ma petite famille et hors de question de jouer au poker pendant les vacances. Je ne pourrais donc participer qu'à 2 manches sur les 5 proposées.

 

 

Environ 60 bloggers sur la ligne de départ pour cette competition de poker en ligne et en avant guingamp pour un très court résumé (ben ouais, j'ai ma valise à préparer ) :

 

Je double sur un coup très bizarre en combat de blinde de mémoire. J'ai K5s et le flop est du genre 752. Vilain fait un petit donkbet bet et je le met tapis. Il suit avec JT  et ma main tient.

 

En fin de tournoi, je me retrouve à la table VIP en compagnie de Stefal, D8, Titi, Xewod puis Kof !!

 

Les blindes + antes deviennent très importantes. La stratégie se limite la plupart du temps à du push or fold. Kof est immédiatement à ma gauche et je suis donc en position de vol sur lui lorsque le coup n'a pas été relancé ... et je ne m'en prive pas....  Sauf que lorsque je tente pour la 2ème fois d'arracher sa blinde, Kof me sur-relance tapis. Je le vois tout de suite assez gros mais je ne peux pas lacher mon KQo étant donné ce qu'il y a déjà dans le pot. J'espère le coin flip mais mon intuiion de départ était la bonne : il a AKo et gagne logiquement le coup.

 

Je remonterais un peu la pente à coup de push pour voler les blindes et antes. Il reste 16 joueurs encore en lice. Tout le monde folde jusqu'à moi en position de SB. J'envoie la sauce avec J8o (blindes et antes représentent 1/3 de mon tapis) et suis payé par la BB qui trouve opportunément 99. Pas de miracle et je saute donc 16ème.

 

Je vous donne RDV à mon retour de vacances pour la dernière manche qualificative avec un seul mot d'ordre : chattage .

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

 

accueil1.jpg

 

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans championnat bloggers
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 00:02

J'annonce direct, post sans grand intérêt mais besoin d'écrire sur mes malheurs pokéristiques. Depuis début août, je morfle grave à la fois en live et on line. Bouhhhhh, je suis le plus malchanceux de la terre, c'est trop injuste .

 

Pour vous rendre compte à quel point je suis marabouté par une force obscure, je prends juste l'exemple des over-paires.

 

On line, voilà 4 fois de suite que je me retrouve dans la configuration KK vs AA. Les 4 fois perdus évidemment.

 

A l'inverse, lorsque j'ai paire d'As, ca fait belle lurette que je n'ai pas bénéficié de ce genre de confrontations favorables. Je dois la plupart du temps me contenter de ramasser les blindes. Et quand j'ai de la résistance post flop, c'est que Vilain a touché son set.

 

En live, pas mieux. Comme écrit sur mon  dernier CR live  " Up and Down à l'ACF " j'ai eu droit à ma traditionnelle  confrontation KK vs AA.

 

Et aujourd'hui, je me fais une petite session à l'ACF. Table de 100, je cave 300. Au bout d'une demi-heure de jeu, je reçois les AS en position UTG. La table est très aggressive et je prends donc l'option de limper sournoisement. Un joueur relance à 12 suivi 3 fois. La grosse blinde sur-relance 70. J'ai le palpitant qui s'affole trop content d'avoir réussi ma feinte. Je 4bet tout ce beau monde 150. Ca folde jusqu'à la grosse blinde qui me 5bet tapis pour 250 avec les ...........Dames. Vous avez deviné, Boum une Q à la turn et je me fais enfumer un pot 550. Le gars me dira qu'il ne folde jamais pre flop QQ+.........

 

Bref, même si j'arriverais à revenir un peu dans la partie, je terminerai quand même à  -110.

 

 

Encore 2 sessions live à l'ACF programmée cette semaine, puis c'est le départ en vacances loin - très loin du poker !!!!

 

 

Et j'annonce, quand cette P..ain de variance va s'inverser en ma faveur, ca va faire mal aux yeux  !!!!!!!!

 

Allez, j'avais prévenu, post pas très intéressant mais ca me fait du bien de l'avoir écrit.

 

Biz. Rauvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 09:45

Un avant et un après ARJEL avec des conclusions inattendues :

 

L'avant ARJEL : voulant profiter au max des rooms en .COM, j'ai poursuivi sur la NL100 de Pacific Poker jusqu'au 11 juillet. Malheuresement, je me suis mangé un énorme retour de variance et accuse un -647 $ sur ces 11 premiers jours du mois de juillet.

 

 

L'après ARJEL : basculage sur Gagneunmax, mon nouvel aquarium géant. Je suis pas déçu, c'est la fête du slip sur les tables de cash NL50. J'applique une stratégie ultra basique qui suffit pour être gagnant : jeu tight, très peu de bluff, et surtout value à fond . A savoir qu'avec un field aussi faible, il faut être prêt à encaisser des bads beats de l'espace et donc maitriser ses nerfs pour ne pas partir en tilt. Pas toujours évident ça... Bilan de + 1095 € en 3 semaines de grind.  

 

Au total sur le mois, et après conversion en €  + 570 €.

 

 

Par ailleurs, je me suis offert un petit plaisir ces 2 derniers jours avec le tournoi XPERT, un deepstack à 100 € (90+10). J'ai profité d'un overlay de 25% les 2 fois : 15000 € garantis et 115 partants 18 payés. Faut bien s'entraîner un peu sur ce format car comme annoncé sur mon dernier post, je vous confirme ma grosse motivation pour faire le deep-stack de l'ACF début septembre.

 

Alors pour revenir sur le tournoi XPERT de Gagneunmax, là encore des moves de déglingos dans tous les sens. J'ai complètement halluciné, je rappelle quand même qu'il s'agit d'un deepstack avec 20000 jetons, une structure d'augmentation de blinde très lente et un buy de 100 €.

 

1er tournoi vendredi : je double à la première main jouée. Je relance 3,5BB avec AQ. Le flop est Qxx. Je relance pot suivi par 1 joueur. Turn doublette de la Q. Ca part tapis à coups de sur-relances et le type montre Q8o .

 

Ensuite, je profite de la structure pour jouer hyper tight. Une vraie barre de fer. Inutile de prendre des risques car il suffit d'attendre une belle main pour doubler. En l'occurence, je vais tripler sur un coup qui part à tapis pre flop. J'ai KK, et me retrouve contre JJ et 66. Je me retrouve avec 100.000 jetons à l'average à l'approche de la bulle.

 

Peu de temps après, j'ouvre 2,5BB avec QQ et suis relancé à tapis par un short qui a 20.000 jetons. Je paye mais perds face à JTo,  son T de coeur faisant couleur.

 

La bulle éclate à la vitesse de la lumière avec un type qui s'envoit en l'air en 3bettant tapis avec AJo sur un flop Kxx. Waouww .

 

Les blindes érodent mon tapis et je suis le short des 16 derniers survivants. J'envoie mon tapis avec 99 et perds le flip face à AKo. J'empoche 200 soit + 100 en net.

 

 

2ème tournoi samedi : stratégie de la barre de fer, je joue pas un coup pendant la première heure ou presque profitant de la structure. Concentré sur la table, je constate avec effroi les scuds qui volent dans tous les sens. Et vas y que je t'envoie tapis avec KJ sur board Jxx ...... payé par QJ .......Et vas y que je call tapis pour un tirage quinte.......Attends là, je me suis gouré à l'inscription, c'est le freeroll du jour. Non non, c'est juste le début de tournoi (blinde 150-300) d'un deepstack (20000 jetons) à 100 € de buy in.

 

Après 150 clics sur le bouton fold, je reçois AA en début de parole. Il me reste 15.000 jetons et l'average est de 30.000 environ. J'ouvre 3BB (1200), relancé 5000 en milieu de parole et sur-relancé tapis par le blindeur. Du grand classique à la table. Je paye bien sûr et le premier relanceur jète. Les jeux sont dévoilés : AA vs 55. Voilà de quoi revenir à l'average tranquillou bilou. Le board : 763J4.

 

J'en ai ma claque d'écrire "Next" à la fin de mes posts

 

Biz. Raulvolfoni. 

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 13:17

En commentaires d'un de mes derniers posts, Kof me disait ca runnait plutôt good pour moi au cercle des Champs Elysées. C'est vrai que mes derniers CR étaient plutôt flatteurs niveau résultat. La dernière session n'est malheuresement pas du même acabit. Mais faut aussi avoir le courage de faire les posts sur les sessions négatives, et là d'un coup c'est moins drôle .

 

 

Table de 50 et je cave max à 200 comme d'hab. Les débuts sont extraordinaires puisque je vais presque doubler en moins d'une heure. Je me rappelle notamment de ce coup :

 

Je paye une petite relance de 4 fois la blinde en position avec J7. Sur le flop QJx, le relanceur fait un petit cbet genre 60% du pot. Sentant la mise de continuation avec air, je paye avec ma bottom paire dans l'idée de le floater sur la turn. Pas besoin puisque un superbe 7 tombe me donnant double paire. C'est alors que le gus passe la seconde et fait tapis pour ces 50 restants (le gars est short stack). Je m'empresse de payer bien sûr et il montre dégouté KK. Il se lève et m'apostrophe : "Bravo , tu payes avec J7, c'est vraiment n'importe quoi !!" etc ... Ben ouais, si tu veux pas te faire craquer les KK, faut pas les slowplayer Hellmuth .

 

 

Bref, avec un tapis de 350, j'hésite à faire mes clics et mes clacs et encaisser le magot. Mais bon, je suis aussi là pour jouer. En plus il y a 2 ou 3 phénomènes à la table qui laissent à penser que la fête n'est pas finie. Toutefois, vous l'avez compris, la suite sera très moche .... pour moi. Tout se passe principalement sur 3 gros coups significatifs d'une partie qui m'échappe complètement :

 

1/ La mauvaise rencontre :

Un jeune sérieux ouvre 16. Je lève les KK noirs et relance 36. Un ancien surrelance tapis pour 90. Le jeune paye juste.  Je sais que l'ancien peut faire tapis avec une range assez large (JJ+ AK), mais le jeune lui est un bon joueur sérieux avec un tapis de 200 environ. Dans ce spot, sa range c'est QQ+. Et vu que j'ai les KK, je le vois assez nettement sur les AS. Bon je paye pour voir, dès fois que je chatte un brelan de K mais le flop est déguelasse : baby-board tout à coeur. Le jeune me fait une invitation à le suivre en misant juste 50 dans un pot de 270. J'abandonne le coup. L'ancien montre AKo et le jeune AA (avec l'as de coeur en +).

 

2/ La mauvaise lecture sur un bluff :

Pot familial limpé et je complète de la blinde avec T8o. Board 8T5. Je bet 10 payé 2 fois dont un jeune au style très LAG. Turn 6 : je donkbet 12. Suivi par le jeune LAG. River K. Je donkbet 20 et il me sur-relance 80. Là, je sais plus où j'habite et je préfère folder de peur d'un brelan ou d'une quinte. Le gars me montre J9 pour un bluff avec un tirage quinte raté. Avec le recul, j'ai fait 2 erreurs :

- une mise trop faible turn qui indique de la faiblesse et donc une invitation à me bluffer.  

- le fold river est bien trop weak car sa ligne de jeu n'est pas cohérente.

 

3/ Le bon vieux bad beat des familles :

Je trouve AA en début de parole et mise 14. Suivi par un jeune etranger, le sosie de Jamal Malik dans le film Slumdog Millionnaire. Le gars, c'est la première fois de sa vie qui joue au poker!! Véridique. Il était complètement perdu, presque apeuré. Je pense qu'il accompagnait de la famille ou des amis et, il devait se demander ce qu'il foutait là. Je vous passe les fois où il dit check alors que le pot est relancé, où il jette sa main alors qu'il doit juste checker. Il nous a aussi inventé la 5ème mise du poker après la river : je vous la refait : il bet river, l'autre paye et là ne sachant plus quoi faire (normalement c'est à lui de montrer son jeu) il mise de nouveau provoquant les rires de la table.

 

Dev-Patel_aLaUneDiaporama.jpg

 

Evidemment, il a arrosé tout le monde (sauf moi) avec par exemple des gros calls hauteur dame, j'en passe et des meilleures. Bref, du grand n'importe quoi. Alors quand je vois le gugus me payer alors que j'ai les AS, je la sens plutôt bien. Le flop est sans grand intérêt : 542 rainbow. Je mise 20 au flop - suivi. Je mise 30 sur le T de la turn - suivi. River 3,  là je suis un peu dégue parce que je me dit que s'il m'a suivi depuis le début avec un AS, on partage. Je mise de nouveau 30 et je suis relancé 60 (enfin, il voulait relancer de 40 mais il a fallu lui dire que c'était pas possible). Je paye  bien sûr et je montre mon jeu le premier. Je le vois déçu, et il jete ses cartes face up pensant avoir perdu. Cet abruti n'avait même pas vu qu'avec son 65 et il avait touché sa ventrale à la river pour une quinte supérieure .

 

 

Bilan de la session : -170. Next.....

 

 

Début septembre, l'ACF organise un joli tournoi deep stack sur 3 jours les 3-4-5 septembre. 30000 jetons, niveau d'une heure - buy in de 1000. J'ai super envie de m'inscrire. La virée des blogueurs à Namur pour le deepstack me rend un peu jaloux et y a pas de raison que bibi ne fasse pas aussi son deep stack. Non mais alors . Certes le buy in est pas donné (hors BR of course), mais par contre, je n'aurais aucun frais (déplacement, hotel, repas) car je suis le régional de l'étape.

 

Et voilà 2 objectifs tout trouvés pour le mois d'aout : passer de bonnes vacances et grinder 1000 € en cash game .

 

Bonnes vacances à tous.

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 22:05

Comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, lors de ma dernière sortie de l'ACF, j'ai fait parler le metagame à l'insu de mon plein gré. Et oui, c'est ca les grands joueurs .

 

 

En fait, la recette est assez simple. Suffit de jouer comme un bon gros fish au début. Pas très longtemps, 20 à 25 minutes suffisent généralement pour montrer à la table votre fantatisque niveau de jeu, digne d'un Ribery93 qui vient de s'inscrire la veille sur Winatruc parce que "le plus important au poker, ce ne sont pas les cartes, c'est ce que vous en faites" .... ou pas.

 

Premier exemple : pot familial limpé et vous avez 74 à coeur dans les pognes. Flop sans intérêt. Tout le monde checke. Turn : tiens un deuxième coeur ! Check familial. River : tiens tiens, un 3ème coeur. Une couleur runner runner !! ROOOOO, trop cool le croupier. Allez hop, une mise de 20 pour marquer le coup. Relance 40 à ma gauche, surelancé 80 deux places plus loin. ROOOO les fishs !!!! Je vais quand même pas jeter une couleur (quoi? hauteur 7, oui mais ca on s'en fout!). Pour info, couleur hauteur Valet chez le 1er relanceur et couleur max chez le 2ème.ROOOO trop pas de chance.

 

Deuxième exemple pour marquer les esprits de toute la table : le donkbet-fold. Geste technique réservé aux plus grands, il s'agit d'un move très difficile à maitriser. Vous relancez à l'avant bouton avec une sardine pour voler le pot. Bouton paye. Le flop composé de grosses cartes est plutôt défavorable. Que neni, vous misez 30  (vous laissant juste 40 derrière) et bouton suit. Reste alors plus qu'à checker le turn pour folder ensuite sur la mise de vilain. Du grand art

 

 

Au terme de 20 minutes de ce poker qui a permis d'impressionner toute la table, il ne vous reste plus que 40 sur les 200 de départ. C'est le moment de recaver en faisant tomber 100 sacs. Vous remarquez alors que les joueurs à la table s'empressent de vous faire du change pour que vous puissiez jouer dès la main suivante. ROOOO trop sympas les joueurs de l'ACF. Je crois que je me suis fait pleins d'amis.

 

 

Mais c'est alors qu'en fin tacticien, vous allez renverser la vapeur en utilisant l'image que vous avez créé à la table pour rentabilier un max vos grosses mains : 

 

1er exemple : vous chattez brelan avec votre poket paire de 8 sur un board KJ8. La turn As est la carte parfaite puisqu'elle va donner quinte max à vilain. Mais celui ci ignore que vous avez changé de tactique (maintenant vous êtes sensé gagner) et il mise gros faisant gonfler le pot à votre avantage . Il ne reste plus qu'à attendre la doublette du J à la river pour refermer le piège sur votre innocente victime et rentabiliser au maximum votre full.

 

2ème exemple : avec A3 sur un flop 5Q4, vous êtes parfaitement camouflé pour toucher votre ventrale. Ca tombe bien puisque le flop est checké. Comme prévu le 2 tombe au turn . Il suffit alors de miser gros car n'ayant aucune crédibilité à table (Vilain doit vous mettre au mieux sur A2) vous serez payé.

 

 

Voilà le travail, au final, une session qui se termine à +128 . Comme quoi, facile le Poker, suffit de chatter (pas vrai Patriiiiick).

 

 

 

Pour finir, un petit mot sur le CG on line en .FR : l'arrivage en masse de joueurs novices est bien au rendez vous. Voici à quoi ressemblent mes tables de CG NL50 :

 

banc-de-poisson.jpg

 

De quoi se régaler et faire un véritable carnage : +1211 € .......en 2 semaines. Faut juste pas être sujet au tilt avec les Vilains capables de caller un overbet à tapis à la turn pour un tirage moisi (envie de pousser des grands cris quand ce genre de tirage rentre). Si ca se confirme, le retour en NL100 est prévu pour bientôt .

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Live à l'ACF
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 23:37

Et voilà, c'est la fin du .COM en ce qui me concerne. Une fin en eau de boudin. Alors que je pensais me faire éjecter par ma room pour cause d'Arjel, finalement je préfère m'auto-exclure (pour ceux que ca intéresse, à ce jour, 888 Poker est toujours accessible aux français). Un terrible retour de variance m'a fait perdre à la fois la confiance dans mon jeu et un bon paquet de dollars. 650 $ en 5 jours. Financièrement rien de dramatique car j'avais fait le plein les 2 mois précédents.

 

Et puis, je me doutais bien qu'à un moment ou un autre j'allais passer à l'encaissement à coups de sets up, mauvaises rencontres ou ventrales river. Ca fait toujours aussi mal par où ca passe. Comme un Bourre pif asséné par Fernand Naudin venant chercher le Grizzli.

 

Ca me donne envie de fredonner sur cet air d'Aznavour en guise d'Adieu au .COM

 

 

 

 

Mais bon, on va pas se laisser démonter. Hop, direction WINAMAX !! Cette room met les moyens pour devenir leader sur le marché français à grand coups de matraquage publicitaire avec la bonne bouille de Patoche. Ca sent l'aquarium géant.

 

On va pas s'enflammer pour autant : opération testage de la room en CG NL50 :

 

Première bonne nouvelle, le traffic est important avec un grand choix de tables. Actuellement à 21h00, 7 tables pleines en Full Ring et 16 tables pleines en Short Handed. La NL100 est aussi bien fournie.

 

2ème critère important : le niveau du field : alors là c'est assez exceptionnel . Du limp à tout va, des moves farfelus, beaucoup de mauvais bluff, des callings stations de partout. Waouw.......

 

Ensuite, la jouabilité du site : la room a fait l'objet de vives critiques à ce sujet, tellement qu'elle en a gagné le surnom de Bugamax. Je m'attendais tellement au pire que, finalement, j'ai été surpris agréablement. On est loin de l'ergonomie d'un Pokerstars ou Fulltilt, mais je n'ai rencontré aucun problème en multitablant 6 tables. Certes, le soft, un peu lent, doit être énervant quand on n'a qu'un tournoi en cours mais ca n'est pas gênant pour multitabler du CG.

 

Question bonus : du classique avec un bonus premier dépôt de 100%. D'après Xewod qui a fait une étude comparative des offres proposées par les rooms  .FR, le clearage de bonus ne doit pas poser de problème pour un joueur de CG. En pratique, cela semble plus compliqué. Il va falloir jouer presque quotidiennement et multitabler la NL50 pour clearer un bonus de 500 €.

 

Enfin dernier critère, le fonctionnement du tracker : grosse déception puisque Poker Tracker semble ne pas fonctionner mais je n'ai pas trop chercher à bidouiller. Peut être des paramétrages à modifier. A voir.

 

 

 

Les débuts sont heureux, comme toujours ou presque : +350 € en 4 petites sessions. J'avoue bien aidé par quelques retournements de situations particulièrement bienvenus. Notamment 2 paires d'AS plutôt mal barrée au Flop :

 

La première vs QT : vilain ouvre 3BB du bouton, je relance pot de la grosse blinde et il paye. Flop TTx. Tout part au milieu et je fais couleur runner runner.

 

La seconde : j'ouvre UTG +1 et suis payé par la petite blinde avec K5s. Flop K5x. Tapis au flop et je gagne grâce à une doublette river.

 

 

Merci, Winamax , voilà une façon agréable de souhaiter la bienvenue à un nouveau joueur .

 

Biz. Raulvolfoni.

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Au fil de l'eau
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 01:15

Je vous avais laissé à la turn avec un suspense insoutenable. J'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont laissé un comm dans le précédent post.

 

Sans-titre-5-copie-1.png

 

Contributions très intéressantes car il y a unanimité pour dire que le check turn est mauvais. Etonnant car je n'avais pas l'impression d'avoir fait une erreur à ce moment là.

 

Dans la "théorie", on pourrait justifier mon check turn par :

 

- ne pas faire grossir le pot démesurément avec juste une paire en mains (surtout si je derrière vs AA, KK ou brelan ou sur un 50/50 au flop vs un T9 à pique par exemple).

 

- encourager un bluff en montrant de la faiblesse.

 

Sauf que je constate l'absurdité de ce raisonnement au moment où je me prends ce bet de 39 $ dans les miches qui me refile à beau mal de tête.

 

Bref, le mal est fait, revenons en à la situation exposée : une majorité de vos comm préconisent une relance.

 

Et moi ? Mon neurone tourne à vide dans la caboche et s'emballe frénétiquement. Je choisis la formule offensive . Le vilain veut me floater comme un vulgaire pigeon avec son tirage couleur voire une petite paire en main. C'est donc le moment rêvé pour un ALL IN POUR INFO. Et hop, voilà le travail :

 

Sans-titre-6.png

 

 

Après réflexion (résult oriented ?), j'ai le sentiment que la meilleur solution au turn est le call permettant une réevalutation de la situation river. A moins que Vilain soit énorme, il est alors fort probable que ca se termine en check-check sur la river. D'autant plus dans le cas précis, avoir le K de pique qui faisait rentrer la couleur.

 

Mais bon, vous l'avez compris, le Fish....... ben c'est moi........

 

 

Pour la route, un morceau très sympa que j'ai découvert il y a peu, en regardant  une excellent comédie "tellement proches".

 

Biz. Raulvolfoni.

 

 

Repost 0
Published by raulvolfoni - dans Stratégie
commenter cet article